Dictionnaire historique et critique de Pierre Bayle, Volume 9

Couverture
Desoer, 1820
1 Commentaire
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 444 - autel de l'église cathédrale de Pa» ris , avec une image de la Vierge, » qui tienne entre ses bras celle de » son précieux fils , descendu de la » croix ; nous serons représentés aux
Page 444 - état, notre couronne et nos sujets, )> la suppliant de nous vouloir inspi)> rer une sainte conduite, et défen>> dre avec tant de soin ce royaume » contre tout l'effort de tous ses en» nemis, que soit qu'il souffre le
Page 362 - cours en la fronce que celle que nos ancêtres avaient si étroitement et religieusement observée. Ce m'a été chose aussi nouvelle de voir prêcher un cardinal , comme peu auparavant un ministre. Il a excité grandement le peuple aux armes. Il n'est pas que les plumes
Page 362 - Si vous voulez voir quels furent les fruits de ces sermons sanguinaires , consultez le même Pasquier (41). « II seroit impossible » de vous dire quelles cruautez bar« baresques sont commises d'une part » et d'autre. Où le huguenot est le » maistre, il ruine toutes les images
Page 444 - toutes les églises , tant paroissiales » que celles des monastères de ladite » ville et faubourgs, et en toutes les л villes, bourgs et villages dudit dio» cèse de Paris. Exhortons pareille» ment tous les archevêques et évê
Page 402 - ait régné en son temps. Mais en » ces grandes matières , Dieu dis» pose les cœurs des roys et des « grands princes (lesquels il tient en « sa main) à prendre les voyes selon
Page 421 - un si grand nombre de fous à vos » sages , que toute leur sagesse sera » incapable de leur résister : car nos » fous sont des gens qui frappent « partout sans regarder où , et sans
Page 541 - Ce hardi réformateur retran» chait du canon des écritures tout » ce qui ne s'accommodait pas avec » ses pensées ; et c'est à l'occasion de » cette onction qu'il écrit dans la » captivité de Babylone , sans aucun » témoignage de l'antiquité , que
Page 402 - beaucoup plus jeune qu'elle , il essayerait à luy faire espouser quelque jeune seigneur de ce royaume , pour tenir elle et ses subjets en amitié, et recouvrer sans débat ce qu'il
Page 454 - pour la France , que les plus éclairés ont cru qu'il n'en usa de la sorte que par les prières ou par les commandemens de la reine-mère en qui le roi son mari avait toujours

Informations bibliographiques