Recueil général des anciennes lois françaises: depuis l'an 420 jusqu'à la révolution de 1789, Volume 17

Couverture
Belin-Le Prieur, 1829

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 54 - soit, spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur • son royaume , pour en priver les personnes sacrées de nos rois, « ni dispenser ou absoudre leurs sujets de la fidélité et obéissance « qu'ils lui doivent , pour quelque cause ou prétexte que ce soit. « Que tous les sujets, de quelque qualité et condition qu'ils soient,
Page 54 - pour quelqu'occasion que ce soit, est impie, détestable, « contre vérité et contre l'établissement de l'état de la France , • qui ne dépend immédiatement que de Dieu. Que tous livres qui • enseignent telle fausse et perverse opinion, seront tenus pour «séditieux et damnables; tous étrangers qui l'écriront et publie«ront, pour ennemis jurés de
Page 54 - et officiers du • royaume , avant que d'entrer en possession de leurs bénéfices, « et d'être reçus en leurs offices, tous précepteurs, régens, docteurs « et prédicateurs tenus de l'enseigner et publier. Que l'opinion « contraire , même qu'il soit loisible de tuer ou déposer nos rois, «s'élever et rebeller contre eux, secouer le joug de leur
Page 54 - tiendront cette loi pour sainte et véritable, comme conforme à • la parole de Dieu, sans distinction équivoque ou limitation quel« conque; laquelle sera jurée et signée par tous les députés des « États , et dorénavant par tous les béuéficiers et officiers du • royaume
Page 521 - mis cette affaire en délibération en notre conseil ; de l'avis d'icelui , et de notre certaine science , pleine puissance et autorité royale, nous avons statué et
Page 224 - Locis , par la grâce de Dieu , roy de France et de Navarre : à tous présens et à venir, salut. Les rois nos prédécesseurs ont
Page 484 - A ces causes, nous avons déclaré et déclarons, que prenant la très sainte et très glorieuse vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre état, notre couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une sainte conduite, et défendre avec tant de soin ce royaume contre l'effort de tous ses
Page 516 - affaire en délibération en notre conseil, de l'avis d'icelui et de notre certaine science, pleine puissance et autorité royale, nous avons statué et
Page 54 - années contre les rois et puissances << souveraines, établies de Dieu, par des esprits séditieux, qui ne • tendent qu'à les troubler et subvertir, le roi sera supplié de «faire arrêter en l'assemblée de ses États, pour loi
Page 541 - le cardinal duc de Richelieu , grand maître, chef et surintendant général de la navigation et commerce de France , avec le sieur Berruyer, pour les associés en la compagnie des

Informations bibliographiques