La France littéraire: contenant, I. Les académies établies à Paris & dans les différentes villes du royaume. II. Les auteurs vivans, avec la liste de leurs ouvrages. III. Les auteurs morts, depuis l'année 1751 inclusivement, avec la liste de leurs ouvrages. IV. Le catalogue alphabétique des ouvrages de tous ces auteurs ...

Couverture
Chez la veuve Duchesne, 1769
1 Commentaire
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

traductions d'eidous

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 155 - Janvier 171 j , chargé de la continuation de l'Hiftoire généalogique & chronologique de la Maifon Royale de France & des grands Officiers de la Couronne ; commencée par le P.
Page 303 - E(Tai politique fur les avantages que la France peut retirer de la conquête de Minorque. Le Littérateur impartial. Réponfe aux différens Écrits publiés contre la Corné die des Philofophes.
Page 62 - Il était pair de France, chevalier des ordres du roi, premier gentilhomme de la chambre de Sa Majesté, gouverneur et lieutenant général de Touraine.
Page 390 - Confeils d'un vieil Auteur à un jeune , ou l'Art de parvenir dans la République des Lettres.
Page 325 - Mémoire sur la manière de gouverner les abeilles dans les nouvelles ruches de bois.
Page 300 - LACOMBE, ( Jacques ) né à Paris en 1714, Avocat, reçu Libraire en 1766. Les Progrès des Sciences & des Beaux Arts , fous le Règne de Louis XV. Ode qui a remporté le prix de l'Acad. d'Angers en 1749. Dictionnaire portatif des Beaux Arts. Le...
Page 310 - Saint-Germain-des-Prés , a pub'ié unediffertation fur les limites de l'empire de Charlemagne , qui a remporté le prix de l'académie royale des infcriptions & belles-lettres.
Page 156 - Les orne* mens de la mémoire, ou les traits brillans des Poètes François les plus célèbres.
Page 372 - Médecin ordinaire du Roi, fervant par quartier, Cenfeur Royal, de la Société Royale de Londres, des Acad. de Bordeaux &: de Rouen, & de celle des Arcades de Rome. Traité des Maladies occafionnées par les promptes & fréquentes variations de l'air. Lettre contenant des Obfervations fur le Tznia, autrement ver plat , ou folitaire.
Page 330 - Preux à Wolmar après la mort de Julie, ou dernière lettre du Roman de la nouvelle Héloife , 1764.

Informations bibliographiques