Images de page
PDF
ePub
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]
[blocks in formation]

TABLE DES MATIÈRES.

[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors]

Intrigues de Cour. — Le ministère du 11 octobre sourdement miné. - On excite

l'ambition de M. Thiers. Mot de M. de Talleyrand sur M. Thiers. — Madame

de Dino et Madame de Lieven. - M. Thiers insensiblement détaché de ses col-

lègues. -- Le Cabinet divisé au moyen de M. Humann. - Honteuses menées.

Véritable motif de la proposition relative à la réduction de la dette publique.

M. Thiers s'irrite contre M. Guizot. - Moyens employés pour les séparer à

jamais l'un de l'autre. Propos blessants tenus par les amis de M. de Broglie.

– M. Thiers, mis au défi, se décide à rompre ouvertement avec ses collègues et

forme un nouveau Cabinet. Gravité de cette résolution. - Le ministère du

11 oclobre dissous, le gouvernement personnel est fondé. — Conclusion.

DOCUMENTS HISTORIQUES..

471

Consultation sur la santé de la duchesse de Berri. Rapport sur la salubrité de la

citadelle de Blaye. — Rapport sur la santé de la duchesse de Berri. – Procès-verbal

de l'accouchement de la duchesse de Berri. - Traité d'Unkiar-Skélessi. – Traité

concernant le droit de visite. — Règlement du Mutuellisme. - Traité de la Qua-

druple-Alliance. Arrêt de mise en accusation des accusés d'avril. - Liste des

pairs qui ont voté la mise en accusation. — Liste des défenseurs choisis par les

accusés d'avril. Liste des pairs qui répondent à l'appel ; liste des pairs qui ne

répondent pas. Liste des accusés. - Lettre des défenseurs aux accusés d'avril.

Arrêt du 15 juillet 1835.

CHAPITRE PREMIER.

La duchesse de Berri à Blaye. — Séance du 5 janvier. — Soupçons. — Duels.

Déclaration du 22 février. M. Bugeaud remplace M. Chousserie à Blaye. — M. Deneus dans la prison. Persécutions; espionnage. — Le roi et M. Meniére. - Voyage secret de M. de Choulot; il pénètre dans la prison. – Retour de M. de Choulot à Paris; son entrevue avec le roi. – Nuit du 9 mai. – Voyage de MarieCaroline à Palerme. — Situation du parti légitimiste. – La Cour de Prague. — Politique de l'Autriche. — Entrevue de Charles X et de Marie-Caroline å Léoben.

La citadelle de Blaye s'élève sur la rive droite de la Gironde et domine une ville d'un aspect misérable et morne. Quelques rues formées par des casernes, une place d'armes, des magasins pour l'artillerie et le génie, voilà de quoi se compose l'intérieur de cette citadelle. Le sommet en est couronné par un vieux château que Roland construisit, dit une légende populaire, et où son corps fut déposé après la défaite de Roncevaux. Autour règne une terrasse qui n'a que dix ou douze pieds de large et qui est de niveau avec le mur de revêtement. Du haut de cette espèce de parapet, sablé dans la plus grande partie de son étendue et coupé de distance en distance par des embrasures qu'on passe sur des planches, le regard mesure un

« PrécédentContinuer »