Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres 1 - 4 sur 4 pour Mais encore bien que nos paroisses rurales ne fussent pas, au moyen âge, organisées....
" Mais encore bien que nos paroisses rurales ne fussent pas, au moyen âge, organisées en communes, c'est-à-dire qu'elles n'eussent point de magistrats municipaux, les habitants n'en avaient pas moins des intérêts communs à sauvegarder. A certains... "
Etudes sur la condition de la classe agricole et l'etat de l'agriculture den ... - Page 135
de Léopold Delisle - 1903
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Éstudes sur la condition de la classe agricole et l'état de l'agriculture en ...

Léopold Delisle - 1851 - 758 pages
...intérêts communs à sauvegarder. A certains égards, entre les hommes d'une paroisse, d'un tief , d'un hameau , il s'était formé une véritable communauté, reconnue non-seulement par chacun des intéresses, mais encore par les étrangers. Ordinairement, on désignait par l'expression de le commun,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Droit municipal au Moyen Age, Volume 2

Ferdinand Béchard - 1852
...pour lui répondre, au nom des habitants de leur paroisse, de l'observation des coutumes du marais. « Mais encore bien que nos paroisses rurales ne fussent...véritables communes; mais ils n'avaient ni chefs, ni consuls, auxquels fût délégué le soin de veiller aux intérêts de tous. De cette manière, chacun...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Droit municipal au Moyen Age, Volume 2

Ferdinand Béchard - 1862
...pour lui répondre, au nom des habitants de leur paroisse, de l'observation des coutumes du marais. « Mais encore bien que nos paroisses rurales ne fussent...reconnue non-seulement par chacun des intéressés, maisencorepar les étrangers. Ordinairement, on désignait par l'expression de le commun l'ensemble...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

L ̓église et les campagnes au moyen age

Gustave-Amable Prevost - 1892 - 292 pages
...magistrats municipaux, les habitants n'en avaient pas moins des intérêts communs à sauvegarder. À certains égards, entre les hommes d'une paroisse,...s'était formé une véritable communauté reconnue non seulement par chacun des intéressés, mais encore par les étrangers. Ordinairement on désignait...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger le PDF