M.N. Roy (1887-1954), un révolutionnaire indien et la question de l'universel: le chat et les vaches sacrées

Couverture
Harmattan, 2006 - 187 pages
0 Avis
M. N. Roy fut, avec Gandhi, l'homme politique le plus remarquable de l'Inde, mais il est de nos jours peu connu. Rompu au travail social durant les grandes famines de l'Inde coloniale, il prépara la révolution indienne de 1915 et se lança dans un tour du monde qui le conduisit en Chine, au Japon, aux Etats-Unis et au Mexique. Fondateur des partis socialiste et communiste mexicains, il gagna Berlin puis Moscou, en compagnie de Borodine, où il devint une des grandes personnalités de l'Internationale. Poursuivi par Staline, il revint en Inde. Ayant dépassé le communisme il anticipa l'altermondialisme. Brahmin d'une immense culture, auteur qui s'exprima en Anglais, Espagnol, Allemand, Russe et Français, devenu célèbre par ses joutes avec Lénine au sujet de l'asiocentrisme qu'il opposait à l'eurocentrisme de nombre de communistes, engagé dans les révolutions mexicaines, allemandes, russes, chinoises, indiennes, militant autogestionnaire, humaniste intègre et anti-stalinien, mieux que beaucoup d'autres il put penser l'universel. Sa vie et sa pensée retrouvent au XXIe siècle et au cœur de la mondialisation une surprenante actualité.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques