Saint André: culte et iconographie en France, Ve-XVe siècles

Couverture
École nationale des chartes, 2004 - 302 pages
Cet ouvrage traite de la diffusion du culte, de la legende et de historiographie de saint Andre dans la France medievale. Charlotte Denoel y convoque l'hagiographie, la liturgie, la toponymie et l'anthroponymie, l'histoire politique et bien sur l'iconographie et l'histoire de l'art pour etudier celui qui fut le premier apotre a abandonner sa profession de precheur sur les rives du lac de Tiberiade pour suivre Jesus-Christ. Apres la Dispersion des apotres, les Actes apocryphes d'Andre rapportent que celui-ci evangelisa l'Asie mineure et une partie de la Grece, avant d'etre crucifie a Patras, sur les ordres du proconsul Egee, vers l'an 60. Le culte de cet apotre connut son apogee au XVe siecle, lorsque les ducs de Bourgogne, desireux d'asseoir les fondements de leur etat, l'exploiterent a des fins politiques et adopterent pour embleme l'instrument de son martyre, une croix en forme de X."
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

REMERCIEMENTS
7
LISTE DES ABRÉVIATIONS
13
CHAPITRE PREMIER Les sources textuelles
23
Le culte liturgique
42
Lhagiotoponymie
53
Lanthroponymie
71
Aspects politiques du culte de saint André en Bourgogne
79
CHAPITRE PREMIER Les rapports entre le texte et les images
113
Approche thématique de liconographie de saint André
133
André
225
surinterprétation ?
241
CONCLUSION
257
ANNEXES
263
SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE
273
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques