Essai critique sur l'esthétique de Kant

Couverture
Ancienne Librairie Germer Bailliere, 1896 - 634 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières


Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 564 - L'homme n'est qu'un roseau le plus faible de la nature, mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser. Une vapeur, une goutte d'eau, suffit pour le tuer. Mais quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt; et l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien.
Page 399 - Tandis que chacun de ces objets du paysage reste fixe en son lieu et s'inquiète peu des autres, que la tour féodale dédaigne le vallon , et que le vallon ignore le coteau, la rivière va 'de l'un à l'autre, les baigne sans les déchirer, les embrasse d'une eau vive et courante , les comprend, les réfléchit; et, lorsque le voyageur est curieux de connaître et de visiter ces sites variés , elle le prend dans une barque ; elle le porte sans secousse , et lui développe successivement tout le...
Page 399 - L'esprit critique est de sa nature facile , insinuant , mobile et compréhensif. C'est une grande et limpide rivière qui serpente et se déroule autour des œuvres et des monuments de la poésie, comme autour des rochers, des forteresses, des coteaux tapissés de vignobles , et des vallées touffues qui bordent ses rives. Tandis que chacun de ces objets du paysage reste fixe en son lieu et s'inquiète peu des autres, que la tour féodale dédaigne le vallon , et que le vallon ignore le coteau, la...
Page 437 - Critique de la raison pure et dans la Critique de la raison pratique, il oppose radicalement le monde de la nature au monde de la liberté.
Page iv - Il n'ya qu'une seule âme dans l'homme, c'est-à-dire la raisonnable ; car il ne faut compter pour actions humaines que celles qui dépendent de la raison.
Page 535 - ... il est clair que l'unité que constitue nécessairement l'objet ne peut être autre chose que l'unité formelle de la conscience dans la synthèse du divers des représentations. Nous dirons donc que nous connaissons l'objet, quand nous avons opéré dans le divers de l'intuition une unité synthétique.
Page xlv - ... pour toutes les opinions que j'avais reçues jusques alors en ma créance, je ne pouvais mieux faire que d'entreprendre une bonne fois de les en ôter, afin d'y en remettre par après ou d'autres meilleures, ou bien les mêmes, lorsque je les aurais ajustées au niveau de la raison.
Page 145 - De la métaphysique, des mots, une grande complication, où la science du langage ne gagne rien ni au point de vue théorique, ni au point de vue pratique. En...
Page 428 - ... l'imitation joue dans les sociétés un rôle analogue à celui de l'hérédité dans les organismes "' ou de l'ondulation dans les corps bruts...
Page 135 - ... en enveloppant celles-ci et en développant celleslà, a pu produire une si grande variété d'espèces, font naître en nous l'espérance, bien faible il est vrai, de pouvoir arriver à quelque chose avec le principe du mécanisme de la nature, sans lequel en général il ne peut y avoir de science de la nature. Cette analogie des formes...

Informations bibliographiques