Histoire générale de Languedoc: avec des notes et les pièces justificatives, composée ...

Couverture
J.B. Paya, 1842
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 320 - Raymond par la grâce de Dieu duc de « Narbonne , comte de Toulouse, marquis » de Provence, désirant ardemment de faire »la paix avec la sainte église Romaine, à » l'honneur de Dieu, de la même église, et de » notre très-saint père en JG Honoré sou» vcrain pontife : nous vous offrons d'un » cœur pieux, et avec une véritable dévo...
Page 76 - Toulouse, assisté des autres hérétiques, qui consolèrent et recurent ces dames, lesquelles, à la demande des hérétiques, se rendirent à Dieu et à l'évangile , et promirent de ne plus manger à l'avenir, ni chair, ni œufs, ni fromage : mais d'user seulement d'huile et de poisson. Elles promirent aussi de ne pas jurer, ni mentir; de n'avoir aucun commerce charnel , tout le temps de leur vie , et de ne jamais abandonner la secte par aucune crainte de mort.
Page 159 - II fera raser jusqu'au rez-de-chaussée toutes les fortifications des places de défense qui sont dans ses états. 8° Aucun gentilhomme ou noble de ses vassaux ne pourra habiter dans les villes , mais seulement à la campagne. 9" II ne fera lever aucun péage ou usage , que ceux qu'on levait anciennement.
Page 154 - Brelons qui éloient arrivez, et qui allèrent joindre Simon devant Termes. Ce château a donné son nom à l'ancienne viguerie du Termenois , portion considérable du diocèse de Narbonne , laquelle s'étend vers les Pyrénées et le Roussillon : il est situé sur une montagne élevée , qui est environnée de toutes parts de vallées profondes, de précipices , et de rochers affreux , et qui n'est accessible que par un seul endroit , où les rochers ne sont pas lout à fait si escarpez.
Page 139 - Pendant que ces étranges événements se passaient dans les pays de la Langue-d'Oc, Raymond, comte de Toulouse, froidement accueilli à la cour du roi de France, cheminait tristement vers la capitale du monde chrétien. Il arriva sain et sauf à Rome, après un pénible voyage, et fut admis à l'audience du pape vers la fin du mois de janvier 1210 '. « Le comte de Toulouse , dit l'auteur de la chronique provençale* porta devant l'assemblée des cardinaux ses accusations i Mézerai.
Page 168 - Baudouin , prend la résolution de le gagner à quelque prix que ce fût , lui fait dire qu'il souhaitait d'avoir une conférence avec lui , et lui promet , foi de gentilhomme , une entière sûreté. Baudouin, sur cette parole, va au camp suivi d'un seul chevalier. Simon n'omet rien pour le porter à se rendre ; et ayant beaucoup exalté sa valeur , il jette dans son esprit des soupçons contre le Comte de Toulouse son frère , qui l'exposait ainsi dans une place aussi faible , laquelle ne pouvait...
Page 159 - ... on ne servira aux repas , dans tous ses domaines , » que de deux sortes de viande ; 4° il chassera les hérétiques » et leurs fauteurs de tous ses états ; 5° il livrera entre les » mains du légat et de Simon de Montfort , dans l'espace d'un » an , tous ceux que les légats lui indiqueront . dont ils dis...
Page 245 - ... ment. Que sa femme, sœur du feu roi d'Aragon, laquelle, » suivant le témoignage de tout le monde, est une dame • de bonnes mœurs et catholique, jouisse entièrement et • paisiblement des terres qui lui ont été assignées pour son » douaire; à condition qu'elle les fera régir de telle sorte, » suivant l'ordre de l'Eglise, que l'affaire de la paix et de » la foi n'en souffre aucun préjudice : autrement, on lui » donnera un équivalent, selon qu'il plaira au siége apos
Page 97 - Sachez que nous vous ferons enlever vos domaines; et si cette punition ne vous fait pas rentrer en vous-même , nous enjoindrons à tous les princes voisins de s'armer contre vous, comme contre un ennemi de Jésus-Christ et un persécuteur de l'église, afin que le pays ne soit plus à l'avenir infecté d'hérésie sous votre domination.
Page 266 - La lutte qu'ils avaient soutenue contre les croisés les avait convaincu que le courage triomphe de tous les obstacles; sûrs des nouveaux préparatifs qu'ils venaient de faire , ils appelèrent le comte Raymond , leur ancien maître , et promirent de lui livrer la ville. Ce prince était alors au-delà des Pyrénées...

Informations bibliographiques