Petite bibliothèque des théatres, contenant un recueil des meilleures pieces du théatre françois, tragique, comique, lyrique & bouffon, depuis Porigine des spectacles en France, jusqu'à nos jours, Volume 53

Couverture
Au Bureau de la Petite bibliotheque des théatres, 1788
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 3 - Ah! qu'une femme demoiselle est une étrange affaire ! et que mon mariage est une leçon bien parlante à tous les paysans qui veulent s'élever au-dessus de leur condition, et s'allier', comme j'ai fait, à la maison d'un gentilhomme!
Page 105 - N'a rien du tout qui déshonore; Et sans doute il ne peut être que glorieux De se voir le rival du souverain des Dieux.
Page 28 - II pourrait bien encor l'être par la raison. Pourtant, quand je me tâte et que je me rappelle, II me semble que je suis moi.
Page 11 - Sosie, à quelle servitude Tes jours sont-ils assujettis! Notre sort es"t beaucoup plus rude Chez les grands que chez les petits. Ils veulent que pour eux tout soit, dans la nature, Obligé de s'immoler : Jour et nuit, grêle, vent, péril, chaleur, froidure, Dès qu'ils parlent, il faut voler. Vingt ans d'assidu service N'en obtiennent rien pour nous; Le moindre petit caprice Nous attire leur courroux. Cependant notre...

Informations bibliographiques