De Grünewald à Menzel: L'image de l'art allemand en France au XIXe siècle

Couverture
Uwe Fleckner, Thomas-W. Gaehtgens
Les Editions de la MSH, 2003 - 500 pages

À la recherche de leurs identités nationales respectives, Allemands et Français – s'admirant ou se rejetant mutuellement – ne cessèrent de se référer les uns aux autres. Pendant tout le 19e siècle, les Français témoignèrent beaucoup d’intérêt pour la littérature, la musique et la philosophie du pays voisin ; les tableaux et les gravures d’Albrecht Dürer ou de Hans Holbein, de Matthias Grünewald ou de Lucas Cranach étaient perçus et étudiés comme relevant d’une histoire commune de l’art européen. Les critiques français informaient leurs lecteurs sur les maîtres allemands anciens et contemporains, même si leurs jugements n’étaient pas toujours dénués de préjugés nationaux. Le présent ouvrage explore les correspondances complexes entre tradition et modernité, entre art allemand et art français. Aussi les thèmes qui en constituent la mosaïque – histoire de l’art et critique d’art, amitiés d’artistes, politique des musées, expositions – abordent-ils tous les domaines de la médiation artistique ayant contribué à forger, dans la France du 19e siècle, une image de l’art allemand passé et présent. Ce livre propose de nouvelles pistes de recherche, présente d’éloquentes études de cas, explicite des méthodes, et surtout analyse dans toutes leurs implications les dialogues entre œuvres d’art ainsi qu’entre artistes et critiques vivant de part et d’autre du Rhin.

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2003)

Thomas W. Gaehtgens est depuis 2004 docteur honoris causa du Courtauld Institute of Art, London et membre de nombreuses institutions internationales. En 2009, il a été décoré par le Grand Prix de l'Académie Française pour la Francophonie. Fondateur et directeur honoraire du Centre allemand d'Histoire de l’Art à Paris (1997–2007), il a été nommé directeur du Getty Research Institute à Los Angeles en 2007. Ses domaines d’études sont l’art français et allemand du XVIIIe au XXe siècle.

Informations bibliographiques