Le rêve éveillé: étude sur la profondeur de l'esprit

Couverture
B. Grasset, 1926 - 268 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 101 - ... formuler. Mais au delà, tout ce qui échappe à l'analyse est inexprimable par la parole : « Très vite, écrit Léon Daudet, dans Le Rêve éveillé, nous atteignons le bout des mots... L'individu le plus savant et le plus doué ne traduit (même s'il a à Sa disposition tout le dictionnaire de la langue) que la centième partie environ de ce qu'il ressent, de ce qu'il médite. Le plus important, le plus intéressant fuit entre les mailles du vocabulaire comme l'eau fuit entre les doigts »....
Page 119 - Il n'est pas de brouillards, comme il n'est point d'algèbres, Qui résistent, au fond des nombres ou des cieux, A la fixité calme et profonde des yeux; Je regardais ce mur d'abord confus et vague, Où la forme semblait flotter comme une vague...
Page 109 - Un auteur tel que Freud apparaît, de ce point de vue, comme le dernier stade de la liquéfaction, pour ne pas dire de la putréfaction, intellectuelle, et ceux qui le prônent comme de pauvres nigauds. Toutes les époques agitées ont vu grandir de ces champignons vénéneux, de ces ammanites aux couleurs...
Page 12 - Le rêve éveillé est, chez l'homme, la matière de l'imagination, le réservoir où puise constamment (et, à l'état normal, librement) l'imagination.
Page 101 - ... puisqu'il embrasse toute l'intelligence, tout ce que l'homme peut comprendre et formuler. Mais au delà, tout ce qui échappe à l'analyse est inexprimable par la parole : « Très vite, écrit Léon Daudet, dans Le Rêve éveillé, nous atteignons le bout des mots... L'individu le plus savant et le plus doué ne traduit (même s'il a à Sa disposition tout le dictionnaire de la langue) que la centième partie environ de ce qu'il ressent, de ce qu'il médite. Le plus important, le plus intéressant...
Page 145 - Telle est la règle de l'ascétisme, à laquelle on doit ce sublime ouvrage, instrument de paix parmi les hommes : L'Imitation de N.-SJ-C. Mais, encore une fois, on ne résiste qu'en s'appuyant sur une méditation de l'ordre du bon sens, de la métaphysique ou de la mystique, étant bien entendu que le bon sens est la métaphysique des simples. Beati pauperes spiritu...
Page 38 - Lorsque, suspendant notre jugement et faisant le vide dans notre esprit, nous voyons accourir les ondes composites du reve eveille, celles-ci aboutissent a un theme central, que nous pouvons fixer et sur lequel s'exerce alors notre meditation. . . . Ce theme, c'est le >etre ou ne pas etre< de Shakespeare, et l'on peut dire de lui qu'il est, pour les trois-quarts du temps, le lieu geometrique de notre personnnlite...
Page 22 - Les malades et les languissants, que l'ignorance des médecins a longtemps baptisés neurasthéniques, sont, la plupart du temps, des infortunés que tourmente un cauchemar éveillé, ou, comme l'on dit encore, une obsession ; c'est-à-dire l'adhérence à la conscience d'un de ces sombres déchets de l'imagerie mentale.
Page 10 - ... une part importante de rêves. Ces rêves et flocons :de rêves — car il en est d'écharpillés et de baroques, comme parmi les rêves du sommeil — ont trait à des événements passés, à des visages disparus, à des paroles prononcées devant nous et qui ont eu, en nous, une résonance.
Page 39 - Lorsque, suspendant notre jugement et faisant le vide dans notre esprit, nous voyons accourir les ondes composites du reve eveille, celles-ci aboutissent a un theme central, que nous pouvons fixer et sur lequel s'exerce alors notre meditation. . . . Ce theme, c'est le >etre ou ne pas etre< de Shakespeare, et l'on peut dire de lui qu'il est, pour les trois-quarts du temps, le lieu ge'ometrique de notre personnalite toute entiere.

Informations bibliographiques