Lettres, avec quelques additions par A. Bost, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

un pasteur protestant faisait découvrir les alpes à un officier (XIXe siècle)

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 488 - ... 19 et quelle est l'excellente grandeur de sa puissance envers nous qui croyons selon l'efficace...
Page 338 - Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de vie...
Page 418 - En vérité, en vérité, je vous le dis : si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vous-mêmes.
Page 298 - Mais ce sont, comme il est écrit, « des choses que l'œil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont pas montées au cœur de l'homme...
Page 507 - Mais cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Page 478 - Le péché ni la mort ne sauraient les atteindre Dans la haute retraite où Dieu les a placés ; Leur tranquille regard contemple, sans les craindre, Sous les pas des humains tant de pièges dressés. Leur bonheur est au comble, et nous pourrions les plaindre! Ils ne sont pas perdus, ils nous ont devancés, (bis.) 5.
Page 24 - Gardez-vous bien de donner les choses saintes aux chiens, et ne jetez point vos perles devant les pourceaux , de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, et que, se tournant contre vous, ils ne vous déchirent.
Page 493 - Mais voici ce que je dis, mes frères : * c'est que le temps est court désormais. Que ceux qui ont une femme soient comme s'ils n'en avaient point ; * Eom.
Page 298 - Pour nous, nous avons reçu, non l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce.
Page 544 - Sentez vos misères, et soyez dans le deuil, et pleurez ; que votre ris se change en pleurs, et votre joie en tristesse. 10 Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. 11 Mes frères, ne médisez point les uns des autres. Celui qui médit de son frère, et qui condamne son frère, médit de la loi, et condamne la loi. Or, si tu juges la loi, tu n'es point observateur de la loi, mais /// t'en rends le juge.

Informations bibliographiques