Molière, Volume 1

Couverture
Hachette, 1908 - 333 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 291 - JUAN. Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
Page 169 - L'une en tout est soumise à l'autre qui gouverne; Et ce que le soldat dans son devoir instruit, Montre d'obéissance au chef qui le conduit, Le valet à son maître, un enfant à son père, A son supérieur le moindre petit frère, N'approche point encor de la docilité, Et de l'obéissance, et de l'humilité, Et du profond respect, où la femme doit être Pour son mari, son chef, son seigneur, et son maître.
Page 110 - ... ces vicieuses imitations de ce qu'il ya de plus parfait ont été de tout temps la matière de la comédie ; et que, par la même raison que les véritables savants et les vrais braves ne se sont point encore avisés de s'offenser du Docteur de la comédie et du Capitan, non plus que les juges, les princes et les rois de voir...
Page 151 - Oui, toujours des marquis, que diable voulez-vous qu'on prenne pour un caractère agréable de théâtre ? le marquis aujourd'hui est le plaisant de la comédie. Et comme dans toutes les comédies anciennes on voit toujours un valet bouffon qui fait rire les auditeurs, de même dans toutes nos pièces de maintenant, il faut toujours un marquis ridicule qui divertisse la compagnie.
Page 259 - Couvrez ce sein que je ne saurais voir ; Par de pareils objets les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées.
Page 11 - CLÉONTE. Il est vrai ; mais elle a grâce à tout cela ; et ses manières sont engageantes, ont je ne sais quel charme à s'insinuer dans les cœurs. COVIELLE. Pour de l'esprit... CLÉONTE. Ah! elle en a, Covielle, du plus fin, du plus délicat. COVIELLE. Sa conversation... CLÉONTE. Sa conversation est charmante. COVIELLE. Elle est toujours sérieuse. CLÉONTE.
Page 169 - Votre sexe n'est là que pour la dépendance : Du côté de la barbe est la toute-puissance. Bien qu'on soit deux moitiés de la société , Ces deux moitiés pourtant n'ont point d'égalité...
Page 208 - Je leur abandonne de bon cœur mes ouvrages, ma figure, mes gestes, mes paroles, mon ton de voix et ma façon de réciter, pour en faire et dire tout ce qu'il leur plaira, s'ils en peuvent tirer quelque avantage.
Page 150 - Tandis que là-dessus je haussois les épaules, Les acteurs ont voulu continuer leurs rôles : Mais l'homme , pour s'asseoir, a fait nouveau fracas : Et traversant encor le théâtre à grands pas, Bien que dans les côtés il pût être à son aise , Au milieu du devant il a planté sa chaise, Et, de son large dos morguant les spectateurs , Aux trois quarts du parterre a caché les acteurs.
Page 194 - L'honnêteté d'une femme n'est pas dans les grimaces. Il sied mal de vouloir être plus sage que celles qui sont sages. L'affectation en cette matière est pire qu'en toute autre ; et je ne vois rien de si ridicule que cette délicatesse d'honneur qui prend tout en mauvaise part , donne un sens criminel aux plus innocentes paroles , et s'offense de l'ombre des choses.

Informations bibliographiques