Images de page
PDF
ePub
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][subsumed][subsumed][merged small][subsumed][subsumed][merged small]

LIBRAIRIE ALPHONSE PICARD ET FILS

AUGUSTE PICARD, SUCCESSEUR
LIBRAIRE DE

LA SOCIÉTÉ D'HISTOIRE CONTEMPORAINE

Rue Bonaparte, 82

60.

1913

Sๆ

V.6.0

BESANÇON.

IMPRIMERIE JACQUES ET DEMOXTROXD.

EXTRAIT DU RÈGLEMENT

ART. 14. Le Conseil désigne les ouvrages à publier et choisit les personnes auxquelles il en confiera le soin.

Il nomme pour chaque ouvrage un commissaire responsable, chargé de surveiller la publication.

Le nom de l'éditeur sera placé en tête de chaque volume.

Aucun volume ne pourra paraitre sous le nom de la Société sans l'autorisation du Conseil, et s'il n'est accompagné d'une déclaration du commissaire responsable, portant que le travail lui a paru digne d'être publié par la Société.

Le commissaire responsable soussigné déclare que l'ouvrage : CORRESPONDANCE DU COMTE DE LA FOREST (t. VII), lui a paru digne d'être publié par la SOCIÉTÉ D'Histoire CONTEMPORAINE.

Fait à Paris, le jer octobre 1913.

Signe : Alph. DE COURCEL.

Certifié :

Le Secrétaire de la Société d'histoire contemporaine,

B. DE Lacombe.

27808

AUX LECTEURS

Ce VIIe volume est le dernier de la publication entreprise il y a neuf ans. Elle s'est continuée avec une régularité aussi prompte que le permettait la scrupuleuse mise au point des manuscrits. Je ne saurais la terminer sans dire ma gratitude pour les encouragements qui lui ont été donnés. A cette Correspondance, malgré sa gravité et son étendue, le public lettré a réservé le meilleur accueil ; la presse française et étrangère (espagnole, anglaise, allemande, italienne, danoise et russe) l'a annoncée avec constance et bienveillance; les Revues d'histoire lui ont consacré d'élogieux comptes rendus, proclamant l'intérêt du texte; soulignant l'utilité des notes. Diplomates et hommes d'État y ont fixé leur attention.

La Société d'histoire contemporaine n'a pas montré de lassitude en menant à bonne fin, avec un excellent imprimeur, la plus longue collection des volumes qu'elle a publiés jusqu'ici. Son secrétaire, M. le comte de Lacombe, et le commissaire responsable, M. le baron de Courcel, ont bien voulu donner leurs soins attentifs à l'exécution

L'Institut, à maintes reprises, témoigna sa sympathie et l'a manifestée par l'une des récompenses qui pouvaient le mieux couronner une oeuvre puisée aux sources des Affaires étrangères dans les archives du quai d'Orsay : le prix Drouyn de Lhuys.

« PrécédentContinuer »