Le grand-père et ses quatre petits-fils: livre de lecture à l'usage des écoles

Couverture
Hickling, Swan & Brewer, 1859 - 420 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 113 - Amour sacré de la patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs ! Liberté ! Liberté chérie, Combats avec tes défenseurs ! Sous nos drapeaux, que la victoire Accoure à tes mâles accents ! Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire ! Aux armes, etc.
Page 128 - La proposition des lois appartient au Roi , à la chambre des pairs et à la chambre des députés.
Page 325 - Que j'aie été. Que tu aies été. Qu'il ait été. Que nous ayons été. Que vous ayez été. Qu'ils aient été.
Page 128 - La personne du Roi est inviolable et sacrée. Ses ministres sont responsables. Au Roi seul appartient la puissance exécutive. 14. Le Roi est le chef suprême de l'Etat, il commande les forces de terre et de mer, déclare la guerre, fait les traités de paix, d'alliance et de commerce, nomme à tous les emplois d'administration publique, et fait les...
Page 325 - J'aurais été. Tu aurais été. Il ou elle aurait été. Nous aurions été. Vous auriez été. Ils ou elles auraient été. On dit aussi: j'eusse été, tu eusses été, il eût été, nous eussions été, vous eussiez été, ils eussent été.
Page 119 - Chacun professe sa religion avec une égale liberté , et obtient pour son culte la même protection.
Page 310 - Passé que j'aie eu que tu aies eu qu'il ait eu que nous ayons eu que vous ayez eu qu'ils aient eu Plus-que-Parfait que j'eusse eu que tu eusses eu qu'il eût eu que nous eussions eu que vous eussiez eu...
Page 141 - Toute justice émane du Roi. Elle s'administre en son nom par des juges qu'il nomme et qu'il institue.
Page 310 - J'aurai eu. Tu auras eu. Il ou elle aura eu. Nous aurons eu. Vous aurez eu. lls on elles auront eu. CONDITIONNEL. PRÉSENT. J'aurais. Tu aurais. Il ou elle aurait. Nous aurions.
Page 197 - L'attentat dont le but sera, soit d'exciter la guerre civile en armant ou en portant les citoyens ou habitants à s'armer les uns contre les autres, soit de porter la dévastation, le massacre et le pillage dans une ou plusieurs communes, sera puni de mort.

Informations bibliographiques