De l'instruction publique en Hollande, Volume 1

Couverture
Société Belge de Librairie, 1838 - 574 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 190 - L'éducation du peuple est le fondement nécessaire de tout bon régime des prisons. Les maisons de correction ne sont pas faites pour changer des monstres en hommes, mais pour rappeler à des hommes égarés les principes qu'on leur a enseignés et inculqués autrefois, et qu'euxmêmes ont...
Page 191 - ... ont suivis et pratiqués quelque temps dans les asiles où s'est écoulée leur enfance , avant que la passion , la misère , le mauvais exemple et les hasards de la vie les eussent emportés hors des sentiers de la règle et de l'ordre : corriger, c'est d'abord exciter le remords et réveiller la conscience. Mais comment ranimer une voix qui ne s'est jamais fait entendre ? comment rappeler un langage à qui ne l'a jamais su et n'a pas même eu à le désapprendre ? Si démontrer suppose des...
Page 164 - Philosophie quelque chose de semblable qu'à ceux qui lisent des Romans qui plaisent et font la mesme impression que des histoires véritables. La nouveauté des figures de ses petites particules et des tourbillons y font un grand agrément. Il me sembloit lorsque je lus ce livre des Principes la première fois que tout alloit le mieux du monde, et je croiois, quand j'y trouvois quelque difficulté, que c'était ma faute de ne pas bien comprendre sa pensée.
Page 94 - Spinoza, calomnié, excommunié, persécuté par les juifs comme ayant abandonné leur foi, est essentiellement juif, et bien plus qu'il ne le croyait lui-même. Le Dieu des juifs est un Dieu terrible. Nulle créature vivante n'a de prix à ses yeux, et l'âme de l'homme lui est comme l'herbe des champs et le sang des bêtes de somme...
Page 94 - Cette existence temporaire et bornée, rien de ce qui est fini ne lui paraît digne du nom d'existence , et il n'ya pour lui d'être véritable que l'être éternel. Ce livre, tout hérissé qu'il est, à la manière du temps , de formules géométriques , si aride et si repoussant dans son style , est au fond un hymne mystique , un élan et un soupir de l'ame vers celui qui , seul , peut dire légitimement : Je suis celui qui suis.
Page 5 - Jean la soutient : deux vieillards vénérables soulèvent l'un le chef, l'autre la partie supérieure du corps du Sauveur, pendant que les saintes femmes en embaument les plaies. On voit à droite sur le second plan, le sépulcre , qu'on prépare pour recevoir le corps , le calvaire sur un plan plus élevé et à gauche la ville de Jérusalem.
Page 190 - ... ils entreprennent de se mesurer avec lui ; ils essayent ou de le terrasser par la terreur et le châtiment, ou de le séduire . en quelque sorte, par des douceurs et des caresses. On s'épuise en efforts d'esprit et en dépenses, et on s'étonne quand tout cela est inutile : c'est que tout cela est un contre-sens.
Page 164 - Et il arrivoit à ceux qui lisoient ses Principes de philosophie quelque chose de semblable qu'à ceux qui lisent des romans qui plaisent et font la mesme impression que des histoires véritables.
Page 15 - ... particulier pour ceux qui aiment la nature, et qui savent la goûter dans ses scènes les plus modestes et dans ses moindres détails, comme dans ses effets les plus grands. Le représentant le plus élevé de cette école...
Page 167 - Cela eust esté fort louable; mais en voulant faire croire qu'il a trouvé la vérité, comme il le fait partout , en se fondant et se glorifiant en la suite et en la belle liaison de ses expositions, il a fait une chose qui est de grand préjudice au progrès de la philosophie ; car ceux qui le croient et qui sont devenus ses sectateurs, s'imaginent de posséder la connoissance des causes...

Informations bibliographiques