Le Pais de Caux

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 123 - Ier, p. 561. (3) II portait le titre de comté, lorsque Guillaume partit pour la conquête de l'Angleterre (1066). Le roi Charles V le donna en 1364 au connétable Duguesclin.
Page 163 - SaintPaul, naquit le 6 oftobre 1491, de François de Bourbon, comte de Vendôme, & de Marie de Luxembourg, comtefle de SaintPaul; il époufa en 15; 34 Adrienne d'F.ftouteville, & mourut le i" Sans qu'aulcun d'eulx fe monftre lafche ou mol.
Page 174 - Clotaire juflement intimidé , et pour fatisfaction du meurtre de fon fujet , érigea la feigneurie d'Yvetot en royaume , en faveur des héritiers et des fuccefleurs de Gautier; qu'il en fit expédier des lettres fignées de lui , et fcellées de fon fceau ; que c'eft depuis...
Page 74 - Ste-Vier{çe et elles ont en grande vénération la mémoire d'une de leurs religieuses , nommée Marie Cantel , 'morte en 1622 , pendant son noviciat. Elles mirent le corps de cette fille dans un cercueil de plomb, parce qu'elles n'avoient point encore de cimetière. Le 24 janvier 1640, on ouvrit ce cercueil où le corps se trouva entier , flexible et maniable.
Page 52 - Le surnom les Plains est ainsi expliqué par Duplessis . « II ya entre les deux rivières du Dun et de la Durdent, un petit canton nommé les Plains, parce que, au lieu d'une épaisse forêt qui le couvrait anciennement, on n'y voit plus depuis qu'elle a été défrichée par les travaux (comme je le crois) des moines de Fécamp, qu'un terrain sinon uni, du moins entièrement découvert et propre au labour. C'est à cette ancienne forêt qui ne subsiste plus qu'il faut rapporter l'origine des noms...
Page 174 - France et vint à Rome où le pape Agapet lui donna des « lettres de recommandation pour le roi. Clotaire était « alors à Soissons : le seigneur d'Yvetot s'y rendit le jour
Page 82 - ... de pierre, qui règne en dedans tout le long de l'édifice à hauteur de six pieds ou environ, porte quantité de groupes qui représentent toute l'histoire de Jésus-Christ : on ya joint un si grand nombre d'images ou de statues, sans compter les peintures dont les lambris de la nef a été orné, que l'on dit communément parmi le peuple, que tous les Saints du Paradis s'y trouvent
Page 399 - Rouen, on croit qu'elle en a eu le patronage'; cependant, il parait dépendre du n'ef même de La Chaussée, que les religieuses de ce monastère aliénèrent en 1641, et qu'elles ont retiré depuis. Par le contrat de vente du 4 novembre, l'acquéreur, Thomas de Grouchy, sieur de Robertot, avait promis de donner à l'abbaye l'alternative du patronage lorsqu'il en serait requis par les religieuses; il en fut requis en 1651 1 Archives de la Seine- Inférieure, fonds de S'-Amand.
Page 82 - ... avoir retracé l'historique de cette chapelle située à la source du ruisseau de Fontenelle et rappelé qu'on y vient en pèlerinage de plusieurs lieues à la ronde pour vénérer les saints mais aussi pour y baigner « les enfants par dévotion », Duplessis nous apprend, comme Féray, « qu'une corniche de pierre, qui règne en dedans tout le long de l'édifice à hauteur de six pieds ou environ, porte quantité de groupes qui représentent toute l'histoire de Jésus-Christ : on ya joint un...