Études d'histoire et de philosophie, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 168 - Aux xvie et xvne siècles, le catholicisme et le protestantisme méditent leur ruine réciproque et sont obligés d'accepter leur existence parallèle. Aujourd'hui les idées démocratiques et les formes monarchiques luttent ensemble ; ni les formes anciennes ne peuvent étouffer les nouvelles idées, ni les idées nouvelles ne peuvent encore passer sur les vieilles formes un niveau triomphal. Que faire alors? douter des idées? non pas, s'il vous plaît : mais au contraire s'y attacher avec un culte...
Page 35 - La justice et la vérité sont deux pointes si subtiles, que nos instruments sont trop mousses pour y toucher exactement. S'ils y arrivent, ils en écachent la pointe, et appuient tout autour, plus sur le faux que sur le vrai.
Page 40 - Ainsi on ne peut douter que tout ce qui va à maintenir la société ne soit préférable à l'ardeur de s'instruire. Il n'est pas vrai, comme quelques-uns le prétendent, que la société humaine ne doive son existence qu'à la seule nécessité, c'està-dire à l'impossibilité où nous aurions été de faire ou de nous procurer sans le secours d'autrui...
Page 116 - Vous comprenez bien, vénérables frères, qu'ici nous parlons aussi de ce système trompeur de philosophie introduit récemment et tout-à-fait blâmable, dans lequel, par un désir effréné de nouveautés, on ne cherche pas la vérité là où elle se trouve certainement; et, négligeant les traditions saintes et apostoliques, on admet d'autres doctrines vaines, futiles, incertaines et non approuvées par l'Eglise, doctrines que les hommes légers croient faussement propres à soutenir et appuyer...
Page 41 - ... quisque ingenio, negotiis omnibus omissis, totum se in cognitione et scientia collocaret. Non est ita : nam et solitudinem fugeret, et socium studii quaereret : tum docere, tum discere vellet, tum audire, tum dicere.
Page 329 - ... son corps de l'eau et des parfums avec la plus grande attention. 220. « II doit prendre les mêmes précautions en allant en voiture , en se couchant , en s'asseyant , en mangeant, en se baignant, en faisant sa toilette et en ajustant ses ornements. 221. « Après avoir mangé, qu'il se divertisse avec ses femmes , dans l'appartement intérieur, et lorsqu'il s'est réjoui pendant le temps convenable, qu'il s'occupe de nouveau des affaires publiques. 222. « S'étant équipé, qu'il passe en...
Page 113 - Christ et de l'Evangile. La passion qui l'anime le remplit de fureur contre les hommes qui rendent inutile la passion de son Sauveur. Oh! que ce prêtre a souffert au pied de la croix ! C'est après y avoir usé ses genoux et rongé son cœur qu'il s'est levé pour donner des accents de colère et de vengeance à son amour des hommes et de Dieu. Voilà comment il faut comprendre les Paroles d'un Croyant; ce n'est pas un livre de fantaisie littéraire, c'est une œuvre de fatalité : l'homme qui fait...
Page 113 - ... usé ses genoux et rongé son cœur qu'il s'est levé pour donner des accents de colère et de vengeance à son amour des hommes et de Dieu. Voilà comment il faut comprendre les Paroles d'un Croyant; ce n'est pas un livre de fantaisie littéraire, c'est une œuvre de fatalité : l'homme qui fait ces choses y était prédestiné, et quand il les a faites, il se tient debout au milieu des hommes dans sa douleur et sa majesté. Nous sommes d'autant mieux placés pour expliquer ainsi M. de La Mennais...
Page 111 - ... l'abstinence de la viande, la confession, le purgatoire , le pape, la communion sous une seule espèce; enfin il ébranle sur ses fondements la spiritualité du monde. Comme saint Paul et comme Luther, M. de La Mennais a changé : il a obéi à la voix intérieure qui lui révélait son vrai devoir et son vrai génie ; il n'était pas fait pour s'enterrer dans les rangs inférieurs d'une orthodoxie surannée, pour accomplir obscurément de stériles pratiques ; apparemment on n'attendait pas...
Page 162 - L'auteur a fait distribuer son livre à tous les pairs , à tous les députés , à tous les professeurs et à tous les journalistes. Ses intentions sont estimables; il veut réconcilier tous les partis; il a inventé une constitution où se trouvent le pouvoir exécutif, deux chambres et une cour suprême. L'auteur est un honnèle homme.

Informations bibliographiques