Théâtre choisi

Couverture
Laplace, Sanchez, 1884 - 563 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 323 - Nous ne le prenons pas d'une gentilhommière, Mais d'un château fameux. L'histoire en cent endroits Parle de mes aïeux, et vante leurs exploits. Daignez la parcourir, vous verrez qui nous sommes, Et qu'entre mes vassaux j'ai trois cents gentilshommes Plus nobles que Philinte.
Page 546 - Cléon. J'accours pour te féliciter. Ton oncle vient, dit-on, de te déshériter. L'oncle, le jeu, l'amour, la table, les largesses Te sauvent pour jamais l'embarras des richesses. Comme un sage de Grèce, en méprisant le bien, Te voilà vraiment libre et vis-à-vis de rien. Parbleu! j'en suis ravi!... Même sort nous rassemble, Mon cher, et nous allons philosopher ensemble ! CLEON, d'un ton de colère.
Page 348 - Est-ce là le retour Dont vous payez mes soins ? Suivi de ma famille , Dois-je venir ici vous présenter ma fille ; Vous priant à genoux de vouloir l'accepter ? Si tu te l'es promis , tu n'as qu'à décompter.
Page 181 - Ce qu'il dit là-dessus n'est pas sans fondement. Je le sens; mais, au fond, est-ce un reproche à faire? Quoi ! peut-on être femme, et ne pas vouloir plaire? Toute femme est coquette , ou par raffinement , Ou par ambition , ou par tempérament. Je suis, ajoute-t-il...
Page 345 - II traite avec dédain le plus illustre sang. Mesurant ses égards aux dons de la fortune, Le mérite indigent le choque, l'importune, Et ne peut l'aborder qu'en faisant mille efforts, Pour cacher ses besoins sous un brillant dehors. Depuis votre malheur, mon nom et mon courage Font toute ma richesse; et ce seul avantage, Réchauffé par l'éclat de quelques actions, M'a tenu lieu de biens et de protections.
Page 345 - Vous les exposerez à vous faire un affront. Vous ne savez donc pas jusqu'où va l'arrogance D'un bourgeois anobli, fier de son opulence? Si le faste et l'éclat ne soutiennent le rang, II traite avec dédain le plus illustre sang.
Page 283 - ... Avec ses égaux même il prend l'air important. Si fier de ses aïeux , si fier de sa noblesse , ' Qu'il croit être ici-bas le seul de son espèce. Persuadé d'ailleurs de son habileté , Et décidant sur tout avec autorité. Se croyant en tout genre un mérite suprême ; Dédaignant tout le monde, et s'admirant lui-même. En un mot, des mortels le plus impérieux, Et le plus suffisant , et le plus glorieux.
Page 289 - Du soin que vous prenez d'une pauvre orpheline , Seront touchés de voir que , lui prêtant la main , Vous la mettiez vous-même en un si beau chemin; Et qu'à votre âge enfin votre charité brille, Jusqu'à les ruiner pour placer une fille.
Page 394 - Comme le carrosse ne peut tenir que trois personnes , madame la comtesse était sur les genoux de monsieur des Masures , et madame la présidente sur ceux de monsieur le comte. Ils disent que cela s'est fort bien passé, excepté qu'ils ont versé deux fois en chemin. Bêtes et gens , tout est crotté depuis la tête jusqu'aux pieds. ANGÉLIQUE. Et n'y at-il personne de blessé?
Page 164 - Soit. Mais telles que nous sommes, Avec tous nos défauts nous gouvernons les hommes, Même les plus huppés, et nous sommes l'écueil Où viennent échouer la sagesse et l'orgueil. Vous ne nous opposez que d'impuissantes armes, Vous avez la raison, et nous avons les charmes.

Informations bibliographiques