Histoire des Carolingiens, Volume 1

Couverture
J. Rozez, 1862
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 382 - C'est sous son règne, et pour ainsi dire sous sa main , que s'est opérée la secousse par laquelle la société européenne, faisant volte-face , est sortie des voies de la destruction pour entrer dans celles de la création.
Page 342 - Les évêques, les abbés, les comtes, les seigneurs, les avoués des églises, les vicaires et centeniers, tous ceux, en un mot, qui avaient une part d'administration, soit spirituelle, soit temporelle, étaient obligés d'y assister en personne ou par représentants. On traitait dans ces assemblées toutes les affaires de la province ; on y examinait la conduite des magistrats et les besoins tant publics que particuliers ; on punissait les prévaricateurs. Le capitulaire de l'an...
Page 362 - ... ne demeura pas une vaine recommandation ; elle eut pour résultat le rétablissement des études dans les cités épiscopales et dans les grands monastères. De cette époque datent la plupart des écoles qui acquirent bientôt une grande célébrité, et d'où sortirent les hommes les plus distingués du siècle suivant, par exemple : celles de...
Page 157 - Dieu ; cependant par la suite il distribua des aumônes aux pauvres avec une grande largesse, et s'il n'eût pas détruit le mérite de ses œuvres par son excessive cupidité, il aurait mérité le royaume des cieux. Les leudes gémissaient de la mauvaise conduite de Dagobert...
Page 189 - ... des Francs à l'état de propriétaires ; c'est sur les bords du Rhin, de la Moselle et de la Meuse que sont les plus anciennes, les plus fortes de ces habitations qui devinrent des châteaux ; en sorte que la société austrasienne est l'image la plus complète, la plus fidèle des anciennes mœurs et de la situation nouvelle des Francs; c'est là qu'on rencontre le moins d'éléments romains, hétérogènes; c'est là que s'allient et se déploient avec le plus d'énergie l'esprit de conquête...
Page 363 - ... petits enfants pour leur faire étudier les lettres, qu'ils ne refusent point de les recevoir et de les instruire, mais qu'au contraire ils les enseignent avec une parfaite charité, se souvenant qu'il a été écrit : « Ceux qui auront été savants » brilleront comme les feux du firmament, et ceux » qui en auront instruit plusieurs dans la voie de la » justice , luiront comme des étoiles dans toute » l'éternité *. » Et qu'en instruisant les enfants, ils n'exigent pour cela aucun prix,...
Page 243 - Tours rapporte , qu'en détruisant un temple célèbre à Cologne , on y trouva divers objets offerts aux idoles , des figures de plusieurs membres du corps humain , taillées en bois , que les malades faisaient suspendre à l'image du dieu dont ils invoquaient le secours. La...
Page 24 - Marcomer et Sunnon, leurs chefs ou ducs, menacèrent Cologne; que cette ville fut sauvée par Nannius et Quintinus, commandants de la milice à Trèves ; que les Romains combattirent avec avantage et tuèrent un grand nombre de Francs près de la forêt Charbonnière. C'est probablement de la forêt des Ardennes qu'il s'agit. «L'un des généraux romains, Quintinus, ayant passé le Rhin avec son armée auprès de Nuitz, poursuivit les Francs à deux jours de marche au delà de ce fleuve ; il vit...
Page 314 - ... les Francs, au contraire, pesamment armés et placés dans une situation défavorable, luttèrent avec trop de désavantage. Eggihard, maître d'hôtel du roi, Anselme, comte du palais, et Roland, préfet des Marches de Bretagne, périrent dans ce combat. Il n'y eut pas moyen, dans le moment, de tirer vengeance de cet échec; car, après le coup de main, l'ennemi se dispersa si bien qu'on ne put recueillir aucun renseignement sur les lieux où il aurait fallu le chercher *. » On voit qu'il ne...
Page 361 - ... une langue malhabile, et qu'on avait négligé d'instruire, ne pouvait l'exprimer sans faute. Nous avons dès lors commencé à craindre que , de même qu'il y avait peu d'habileté à écrire, de même l'intelligence des saintes Écritures ne fût beaucoup moindre qu'elle ne devrait être...

Informations bibliographiques