LES DERNIÈRES ŒUVRES DE DIMITRI CHOSTAKOVITCH: Une esthétique musicale de la mort (1969-1975)

Couverture
Editions L'Harmattan, 1 nov. 2000 - 256 pages
Mort il y a vingt-cinq ans, en 1975, Dimitri Chostakovitch, à partir de 1969, consacre ses œuvres, qui seront les dernières, à l'expression musicale du thème de la mort. Bien loin de son image de compostieur officiel de l'U.R.S.S stalinienne et de ses productions réalistes-socialistes, le Chostakovitch de la 14e Symphonie, du 15e Quatuor à cordes, de la Suite sur des poèmes de Michel-Ange et de la Sonate pour alto et piano nous dévoile l'univers sonore d'un art de l'extrême et de l'extrémité, d'une intense beauté et d'une profondeur inouïe.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
5
Section 2
17
Section 3
19
Section 4
27
Section 5
49
Section 6
57
Section 7
77
Section 8
109
Section 9
133
Section 10
177
Section 11
178
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques