La mêlée des pacifistes: 1914-1945

Couverture
Maisonneuve et Larose, 2000 - 239 pages
Il n'est guère de mouvement social d'envergure qui n'ait entraîné durablement autant d'hommes et de femmes d'horizons, de cultures et de classes aussi différents, au nom d'un noble idéal : la paix entre les peuples et les nations, vers des destins aussi différents, aussi contradictoires. Unissant, après la grande boucherie de la première guerre mondiale. anarcho-syndicalistes, communistes, intellectuels et enseignants idéalistes et rationalistes, chrétiens, écrivains et philosophes de renom, le mouvement pacifiste s'est fracturé au choc de la montée du nazisme de Munich et de la guerre d'Espagne. Les uns se sont accrochés à l'idée de la paix à tout prix jusqu'à la collaboration avec Vichy et l'occupant nazi. Les autres ont, plus ou moins vite, jugé qu'il fallait avant tout résister à la poussée conquérante et destructrice de la peste brune. Ecartant tout simplisme réducteur, le travail considérable de Jean-Pierre Biondi aide à comprendre le cruel XXe siècle et donc à penser le XXIe.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques