Chanson - La bande-son de notre histoire

Couverture
L'Archipel, 5 juin 2013 - 222 pages

Les chansons ont existé bien avant l'écriture. Certaines composent à la fois notre mémoire collective et un kaléidoscope de la mémoire affective de chacun.Dans cette histoire de la chanson francophone du Moyen-Âge à nos jours, Louis-Jean Calvet invente une cantologie, inaugurant ainsi une façon de parler de la chanson qui prend en compte toutes ses composantes - le texte, la voix, la mélodie, l'orchestration, la scène - afin de construire un véritable discours critique.Il y aborde plusieurs thématiques : la chanson enfantine et ses sens cachés, qui renoue avec la tradition orale des débuts ; la chanson politique et pamphlétaire qui prend son essor au XIXe siècle ; la censure et l'ingéniosité déployée par les chansonniers pour la contourner, l'arrivée du jazz en Europe dans les années 20, l'évolution des supports et l'influence des progrès techniques sur le format et la chanson elle-même, jusqu'au grand retour ces dernières années de la " nouvelle chanson française ", phénomène qui dépasse nos frontières et atteint également le reste des pays francophones.Un ouvrage qui prend la forme d'un voyage au sein de notre mémoire, où les chansons sommeillent, témoins de temps révolus et pouvant parfois les ressusciter.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Chanson, la bande-son de notre histoire

Avis d'utilisateur  - fichetoux - Babelio

… »enchansonné » ! Ce livre m’a « enchansonné », contraction toute personnelle (mais oui je peux !) d’enchanté et de sonné, étourdi, comme emporté par la foule au rythme d’une valse à mille temps ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2013)

Les chansons ont existé bien avant l'écriture. Certaines composent à la fois notre mémoire collective et un kaléidoscope de la mémoire affective de chacun.Dans cette histoire de la chanson francophone du Moyen-Âge à nos jours, Louis-Jean Calvet invente une cantologie, inaugurant ainsi une façon de parler de la chanson qui prend en compte toutes ses composantes - le texte, la voix, la mélodie, l'orchestration, la scène - afin de construire un véritable discours critique.Il y aborde plusieurs thématiques : la chanson enfantine et ses sens cachés, qui renoue avec la tradition orale des débuts ; la chanson politique et pamphlétaire qui prend son essor au XIXe siècle ; la censure et l'ingéniosité déployée par les chansonniers pour la contourner, l'arrivée du jazz en Europe dans les années 20, l'évolution des supports et l'influence des progrès techniques sur le format et la chanson elle-même, jusqu'au grand retour ces dernières années de la " nouvelle chanson française ", phénomène qui dépasse nos frontières et atteint également le reste des pays francophones.Un ouvrage qui prend la forme d'un voyage au sein de notre mémoire, où les chansons sommeillent, témoins de temps révolus et pouvant parfois les ressusciter.

Informations bibliographiques