Images de page
PDF
ePub
[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Doublon, f. m. Monnoie d'Espagne.
Doublon, f. m. t. d'Imprimerie.
Doublure, f. f.

Douceâtre, adj. de tout genre.
Doucement, adv.

Doucereux, cufe, adj. Il est auffi
fubftantif.

[ocr errors]

Doucet ette adj. Diminutif de doux. Il ne fe dit que des perfonnes, & il n'eft d'ufage que dans ces phrafes: faire le doucet; faire la doucette; mine doucette.

Doucette, f. f. Sorte d'herbe qui fe mange en falade.

Douairier, riere, f. m. & f. t. de Douceur, f. f.

Doter, v. a.

D'où, adv.

Douaire, f. m.

Pratique.

Douane, f. f. Bureau.

quelque marchandise.

Douche, f. f. Donner prendre la

Douche.

[ocr errors]

Douaner, v. a. Mettre le plomb à Doucine, f. f. t. d'Architecte.

Doué > ou Doe, petite Ville de
France dans l'Anjou.

Douelle, f. f. t. de Tonnelier.
Douer, v. a. t. de Pratique.
Douillage, f, m. Mauvaise fabri
cation des Étoffes de laine.
Douille, f. f. Mouillez ill. t. d'Ar-

Douanier, f. m.
Faretiere dit que ces deux der-Doué, ée, adj.
niers mots viennent de l'Italien
douana, Ménage de l'Hébreu
doun, qui fignifie juger & du
Cange du Bas-Breton doen, qui
fignifie porter. Le même du Cân-
ge ajoute Doanerius, qui doa-
na vectigalia ac tributa exigir vel
recipit. Toutes ces étymologies
prouvent que Danet a eu tort
d'écrire douanne, douannier avec
deux nn.

Douay, Ville de France dans la
Flandre Wallonne.
Doubla, Monnoie d'argent qui fe
frappe à Tunis, & vaut à peu
près trois livres de France.
Doublage, f. m. t. de Marine.
Double, adj. de tout genre. Il eft
auffi fubftantif.

Double, f. m. Efpece de monnoie.
Doublé, ée, adj.

Doubleau, adj. m. t. d'Architec

[blocks in formation]

murier.

[ocr errors]

>

Douillet, ette› adj.
Douillettement, adv.
Doulebfais ou Mallemolles
Mouffeline qui vient des Indes
Orientales.
Douleur, f. f.

Douli, efpece de voiture dont on
fe fert aux Indes.

Douloir › fe douloir, v. n. paf. II

eft vieux.

Douloureufement, adv.
Douloureux, euse, adj.
Dourdan, petite Ville de l'e de

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Douvain, f. m. t. de Marchand de Draperie, f. f.

bois. Douve, f.f.

Douvres, Ville & Port de mer en
Angleterre, éloigné de Calais
de fix lieues.
Doux, douce, adj.

Douzain, f. m. Monnoie de cuivre.
Douzaine, f. f. Collectif.
Douze, t. numeral.

Douze, Ville de France en Perigord.

Drapier, f. m.

Drayer, v. a. t. de Corroyeur. Drayoire , inftrument de Corroyeur.

Drege, f. f. Filet pour la pêche des folles & des turbots. Drelin, mot inventé pour fignifier le fon d'une fonnette.

Drefde, Ville Capitale de l'Élec

torat de Saxe.

Dreffe, f. f. t. de Cordonnier.

Douziéme, adj. de tout genre. Il Dreffé, ée, adj.
est aussi substantif.
Douziémement, adv.

Douzil, s. m. C'est le fausset d'un

tonneau.

Douzy, Ville de France en Cham-
pagne.
Doyen, f. m.
Doyenné, f. m.

Drachme, f. f. Plufieurs écrivent dragme, & on le prononce ainfi. Monnoie.

Dracuncules, f. m. t. de Médecine.
Dragan, f. m. t. de Marine.
Dragée, f. f.
Drageoir, f. m.

Drageon, f. m. Bouton d'un arbre.
Drageonner, v. n. t. d'Agricult.
Dragon, f. m. Soldat qui fert à
cheval & à pied.
Dragon, f. m. Efpece de ferpent.
Dragonné, adj. t. de Blafon.
Dragonneau, f. m. Ver long qui
fe met entre cuir & chair.
Dragons, t. de Marine.
Drague, f. f.

Draguer, v. n. Pêcher quelque chofe dans la mer.

Draguignan, Ville de France en Provence.

Dramatique, adj. de tout genre. t. de Poéfie.

Drame, f. m. Piece de Théatre. Dranet, f. m. Sorte de filets pour la pêche, traînés par deux hom

mes.

Drap, f. m. Drapé, ée, adj. Drapeau, f. m.

Draper, v. a.

[ocr errors]

Dreffer, v. a.

Dreffoir, f. m. Efpece de buffet.
Dreugefin, Territoire de Dreux.
Dreux, Ville de France dans le
Vexin.

Driefen, Ville d'Allemagne.
Drille, f. m. Il eft du ftyle familier.
Driller, v. n. Courir. Il cft bas.
Drilleur, f. m. Celui qui ramaffe
les vieux chiffons. On dit plus
communement Chiffonnier.
Driffe, f. f. t. de Marine.
Drogheda, Ville d'Irlande.
Drogman, ou Drogueman, f. m.
Interprete chez les Turcs. Quel-
ques-uns difent Dragoman.
Drogue, f. f.
Droguer, v. a.

Droguerie, f. f. t. générique.
Droguet, f. m.
Droguier, f. m.
Droguifte, f. m.
Droit, oite, adj.

à Droit, façon de parler adverbiale.
Droit, f. m.
Droitement, adv.

Droitier, ere, adj. Il est de peu d'ufage. Droiture, f. f.

à ou en Droiture, adv. Drôle, adj. de tout genre. Il eft du ftyle familier.

Drôlement, adv. Il est du style fa

milier.

[blocks in formation]

Drontheim, ou Dronthen, Ville de Norwege.

Droffart, f. m. Nom qu'on donne en Hollande aux Chefs de la Juftice.

Drouine, f. f. t. de Chauderon

nier. Drouineur ronnier.

[ocr errors]

f. m. t. de Chaude

Dru, ue, adj. Il fe dit des petits oifeaux qui font prêts à s'envo

ler du nid.

Druide, f. m. Nom des anciens
Prêtres Gaulois.
Druidifme, f. m.

Drufenheim, Ville d'Alface.
Du, particule qui tient lieu de la
prépofition de, & de l'article le.
Dû, f. m.

Dû, due, adj.

Dubitativement,

ady.

Dulcoré, adj. ou part. paf. Dulcifié.

Dulie, f. f. C'est ainsi que l'Églife appelle le culte qu'elle rend aux Anges & aux Saints,.

Dumbar, Ville de l'Écoffe méri-
dionale.

Dun, petite Ville de France dans
le Duché de Bar.,
Dunbarton, Ville d'Écoffe.
Dundalke, Ville d'Irlande.
Dundée, Ville d'Écoffe.
Dune, f. f. Hauteur de pierre, de
terre ou de fable.

Dunes, Ville de France dans l'Ar-
magnac.

Dunette, f. f. t. de, Marine.
Dunfreis, Ville d'Écoffe.
Dungarvan, Ville d'Irlande.
Dungeanon, ou Duncannon, Ville
d'Irlande.

Dublin, Ville Capitale de l'Irlande. Dunkel, Ville d'Écoffe.

[blocks in formation]

Ductile, adj. de tout genre. Il ne
fe dit guere que des métaux.
Ductilité, f. f.

Duegne, f. f. Gouvernante.
Duel, f. m.

Dunkerque, Ville de France dans
les Pays-Bas au Comté de Flan-
dre, avec un Port.
Dunkerquois, oife, f. m. & f. Qui
est de Dunkerque.

Dunlacecastle, Ville d'Irlande.
Dunleroy Ville de France en

Berry.

[ocr errors]

Dunois, petit Pays de France dans

la Beauce.

Duns, Ville d'Écoffe.
Duo, f. m. t. de Mufique.
Duellifte, f. m. Furetiere écrit due-Dupe, f. f.
lifte, c'eft une faute, il faut

[merged small][ocr errors][merged small]

Dupé, ée, part. paf. & adj.
Duper, v. a.
Duperie, f. f.

Duplicaire, . m. t. de l'Hiftoire &
de la Milice Romaine.
Duplicata, f. m. Il n'y a point d's
au pluriel.

Duplication, f. f. t. d'Arithméti-
que.

Duplicité, f. f.

Duplique, f. f. t. de Pratique & de
Mufique.

Dupliquer, v. n. t. de Pratique.
Dur, dure, adj.
Durable, adj. de tout genre.
Dural, adj. t. de Mufique.
Durango, Ville d'Espagne.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[blocks in formation]

Dyndimene, f. f. Surnom de Cybelle.

Dyfenterie, f. f. On prononce

comme s'il y avoit dyfenterie. Furetiere Danet & Joubert écrivent dyfenterie, à cause que la lettre entre deux voyelles emprunte le fon du z, quand elle eft feule. Cette raifon mérite attention, quoique MM. de l'Académie n'y en ayent point fait, ayant mieux aimé fuivre l'ufage de nos Anciens, chez qui on trouve dysentere dyfentérique; & l'étymologie de ce mot qui nous vient du Grec, que les Latins ont imité en écrivant dyfenteria avec une feule f, quoiqu'elle emprunte également chez eux le fon du z entre deux voyelles. Dyfentérique, adj. Dyfpepfie, f. f. t. de Médecine.

E, Subftantif mafculin, cinquieme Lettre de l'Alphabet. &la feconde des Voyelles.

[ocr errors][merged small]

Au, f. f. On ne pro- | Ebloui, ie, part. paí. & adj.

nonce pas beaucoup l'E, il eft prefque

muet.

Eau-de-vie, f. f. Eau-forte, f. f.

Eaufe, Ville de France en Gascogne.
Ebahi, ie, adj.

Ebahir, ou s'ébahir, v. n. paf.
Ebahiffement, f. m. Il eft vieux.
Ébarbé, ée, adj.
Ébarber, V. a.

Ébarboir, f. m. t. d'Imprimeur,
& de Chauderonnier.
Ebaroui, adj. m. t. de Marine.
Ebat, f. m. Il n'eft plus que du
ftyle familier, & ne fe dit qu'au
pluriel.
Ebattement, f. m. 11 eft vieux.
Ébattre
v. n. paf.
Quelques-uns écrivent ébatre
& ébatement ; mais voyez la Re-
marque du mot combattre.
Ebaubi, ie, adj. Il est bas, & ne
s'emploie qu'en plaifantant.
Ebauche, f. f.

[ocr errors]

Ébaucher, v. a. t. de Peinture, & de Sculpture. Ébauchoir, f. m.

[ocr errors]

Ébaudir, s'ébaudir, v. n. paf. Il eft vieux & ne s'emploie qu'en plaifantant.

Ebaudiffement, f. m.

ibe, f. f. t. de Marine.

Ébene, f. f.

blouir, v. a.
Eblouiffant, ante, adj.
Eblouiflement, f. m.
Éborgné, ée, part. paf. & adj.
Éborgner, v. a.
Ebouillir, v. n.
Éboulé, ée, adj.

Éboulement, f. m. Chûte des

[blocks in formation]

Ébranché, ée › part. pas. & adj.
Ébranchement, f. m.
Ebrancher, v. a.

branlé, ée, part. pas. & adj.
Ébranlement, f. m.
ébranler, v. a.
Ebreché, ée, adj.

Ébrecher, v. a. Il ne fe dit qu'en ces phrafes: Ebrecher un couteau, un rafoir &c. Ébrené, ée, adj.

Ébéner, v. a. Donner à du bois Ébrener, v. a.

la couleur de l'ébene.

Ébénier, f. m. Arbre.

Ébéniste, f. m.

Eberbach, Ville du Palatinat. Ébertauder, v. a. Tondre une étoffe de laine.

Ébreuil, Ville de France en Au

vergne.

Ébrillade, f. f. t. de Manege. Ébrouer, v. a. t. de Manege. bruiter, v. a. U eft auffi n. pas. Ébullition, f. f.

« PrécédentContinuer »