Images de page
PDF
ePub

Senfé, ée, adj.

Septemvir, f.m. Magiftrat RomainSensément, adv.

Septénaire, adj. m. & f. Senlibilité , f. f.

Septentrion , f.' m. Nord. Sensible , adj. m. & f.

Septentrional, ale , adj. Sensiblement, adv.

Septérée, f. f. Terrein qui conSensitif, ive, adj.

tient environ un arpent. Sensitive, f. f. Plante,

Septieme , adj. Sensualité, f. f.

Septiémement, adv. Sensuel, elle , adj.

Richelet écrit sétiéme sans p; Sensuellement, ady.

c'est une faute contre l'usage & Sentence , s. f.

l'étymologie de ce mot , qui Sentencier , v. a. t. de Palais. nous vient du Latin feptimus. Sentencieusement, adv.

Septier. V. Serier. Sentencieux , euse, adj.

Septizone , s. f. t. d'Architecture, Senteur, f. f.

& d’Antiquaire. Sentier, f. m.

Septuagénaire , adj. m. & f. Sentiment, f. m.

Septuagésime, f. f. t. de CalenSentin, s. m. Dieu des Romains. drier Ecclésiastique. Sentine, f. f. t. de Marine. Septum , t. d'Anatomie. Sentinelle , f. f. t. de Guerre. Sepulcral, ale , adj. Sentir, v. a.

Sépulcre , s. m. Je sens , tu fens, il sent : nous Dans Baudoin & Monet on trou. sentons, vous sentez, ils sen ve sepulchre avec une h, & je tent. Je sentois, &c. J'ai senti , ne désapprouve pas cette or&c. Je sentis , tu sentis, il sen thographe , parce que Budée, tit : nous sentîmes , yous sen Charles Estienne & plusieurs autîtes, ils sentirent. Je sentirai, tres bons Auteurs n'écrivent en &c. Sens , sentez, Que je fen Latin que sepulchrum : cepente , &c. Que nous sentions , dant l'Académie Furetiere, &c. Je sentirois, &c. Que je Binet , Danet , Richelet , Jousentiffe , que tu sentiffes , qu'il bert & plusieurs autres Modersentît : que nous sentissions , nes écrivent sépulcr: , qui eft &c. Sentant.

aujourd'hui le plus en usage. Seoir , . v. n. V. Affeoir.

faint sépulcre , l. m. Ordre de Seoir, v. n. Être convenable. Chanoines réguliers. Sep. V. Cep.

Sépulture , l. f. Séparable , adj. m. & f.

Sequelle, f. f. t. de Logique. Séparation, f. f.

Sequence , s. f. t. de certains Jeux Séparé, ée, part. paf. & adj.

de cartes. Séparément, ady.

Sequestration, f. f. Séparer , v. a.

Sequestre , s. m. Sépeau, f. m. Tronc de bois ser- Sequestré, ée, part. pal. & adj. vant aux Monnoies.

Sequeftrer , v. a. Sepée , f. f. Touffe de plusieurs Sequin , . m. Monnoie d'or. tiges de bois.

Serancer le Lin, V. a. Le peigner. Seps, s. m. Espece de serpent. Serancolin , s. m. Sorte de Marbre. Şept, nom de nombre indéclina- Serans , l. m. Outil à préparer ble.

le chanyre. Septaine, f. f. t. de Coutume. Séraphin, f. m. Ange. Septante, f. m. Nom de nombre Séraphique , adj. m. & f. indéclinable.

Seraskier , f. m. Général d'Ai Septembre, f. m. Mois,

mée chez les Turcs.

me.

rve ,

m.

f. L'f se pro

[ocr errors]

en

Serdeau , f m. Office de la Maison Serignan , Ville de France dans le du Roi.

Languedoc. Serein , s. m. Vapeur froide. Serin, ine , s. m.& f. Petit Oiseau. Serein, eine , adj. Doux & cal- Seringat , . m Sorte de fleur.

Seringue , f. f. Sérénade , f. f. Concert de nuit. Seringuer , v. a. Séréner , v. a. Appaiser.

Sériolité, f. f. Air sérieux. Sérénissime, adj. m. & f. Sermaize , Ville de France en Sérénité, f. f.

Champagne. Séreux, euse adj. t. de Méde. Serment, T. m. cine.

Sermologe , f. m. Livre conteSerf, f.

nant des Sermons. nonce. Qui est esclave.

Sermon, f. m. . Serfouerte , . f. t. de Jardinier. Sermonnaire f. m. Recueil de Serfouetter, v. a. t. de Jardinage. Sermons. Serfouir, v. a. t. de Jardinage. Danet, Richelet & Joubert écriSerge , s. f. Sorte d'étoffe.

vent Sermonaire ; mais il faut On trouve Sarge dans Vaugelas

deux sin

ce mot. Voyez la & Danet ; mais cette maniere Préf. let. N. & aux Adjectifs. d'écrire répugne à l'usage & à Sermonner , y. a. Il est familier. l'étymologie de ce mot , qui , Sermonnette , f. f. Anémone. selon du Cange, tom. III. fol. Sermonneur euse , s. m. & f. 1729. nous vient de pannus serico Serosité , s. f. t. de Médecine.

laneus , unde nomen serge. Serpa, Ville de Portugal. Sergent, I. m. Officier de Justice. Serpe, f. f. Instrument de Jardi

Dans Danet on trouve Sergeant : nier.. c'est une faute contre l'usage & Serpent , s. m. l'étymologie de ce mot. Voyez Serpentaire , f. f. Plante. Boucheul sur la coutume de Serpenté, ée, adj. Poitou , tom. II. page 635. nom- Serpenteau , f. m. t. d'Artificier. bres 1. 2. & suivantes. On a ap- Serpenter ,

V. n. Faire divers pellé autrefois fergents de Dieu , les dévots, au lieu de dire , ser- Serpenticole, f. m. & f. Adorateur yiteurs de Dieu ; preuve que

de serpent: sergent vient de serviens, dont Serpentin , ine , adj. Il est auffi par le retranchement de l'v, on 1. m. & signifie une forte de a fait sériant & sérient ; puis de tuyau de cuivre à l'usage des l'i voyelle , un j consonne , fer Chymiftes. jent : & en changeant cet j con- Serpentine , s. f. Herbe. C'est aufli Tonne en s, sergent.:

une Pierre précieuse. Sergent, f. m. t. de Fleurifte.

Serper, v. n. t. de Marine. Sergenter , V. a. Envoyer des Ser. Serpette, f. f. t. de Jardinier. gents.

Serpilliere , subst. f. Groffe toile Sergenterie , s. f. Office de Ser d'emballage. gent.

Danet écrit Serpiliere & sarpi. Serger , so m. Ouvrier qui fait de liere : l'Académie, le Dictionla serge.

naire des Arts, Furetiere & Sergette ; f. f. Diminutif de ferge. Boudot écrivent serpilliere : RiSérie, f. f. t. de Géométrie. cheler & Joubert serpillere. Voilà Sérieusement, adv.

quatre façons d'écrire cc mot , Sérieux, eufe , adj. Il s'emploie & je donne la préférence à celle auffi fubftantiyement.

de l'Académie , quoiqu'à consul

3

tours.

Seve

Sese

[ocr errors]

qu'il servit :

Seve

Seves

vant.

[merged small][ocr errors]

m.

ce

des

ter l'étymologie , il semble vit : nous servimes , vous ferqu'on la trouve dans serpileria , vîtes, ils servirent. Je servirai, mot de la balle Latinité.

&c. Sers, servez, Que je serve, Serpolet, s. m. Sorte d'herbe. &c. Que nous fervions , &e. Serrage, ou Serres, t. de Ma Je servirois , &c. Que je servisse, rine.

que tu servisses Serrait , f. m. Palais des Empe que nous servissions, que vous reurs Turcs.

servisliez , qu'ils servissent. SerSerravalle , Ville du Milanez. Serre , s. f. Lieu où l'on met des Servis , f. m. Rentes seigneuriales

. arbres pendant l'hyver.

Servite , subst. m. Ordre de Relie
Serre, s. f. t. de Fauconnerie. gieux.
Serre , Ville de France en Dau- Serviteur , s.
phiné.

Servitude , f. f.
Serré, ée , part. pas. & adj. Servivi, subft. m. terme de Jurif-
Serré , adv. Fortement : toujours prudence.

précedé de de trop ou de Sésamoide, adj. m. t. d'Anatomie.
bien.

Sequialtere, adj. t. de Géométrie.
Serre-file, f. m. t. de Guerre. & d'Arithmétique.
Serre-goutieres, t. de Marine. Sesqui-octave , t. de Musique.
Serrement, f. m.

Sesqui-quarte, t. de Musique.
Serrément, adv.

Sesqui-tierce , t. de Musique. Serre-papiers, f. m.

Session , 1ubd. f. Séance d'un ConSerrer, y. a.

cile. Serrure, s. f. du Latin Sera.

Sesterage, subst. m. Droit seigneu Serrurerie, s. f. Art de travailler rial. fe fer.

Sefterce , s. m. Monnoie d'argent
Serrurier, fm.

chez les Romains.
Serse, f. f. t. de Marine. Sefto , ville du Milanez.
Serfelly, Ville d'Afrique. Seftola , ville du Duché de Mo-
Sertir, v. a. t. de Jouaillier. dene.
Sertiflure , f. f. t. de Jouaillier. Sestri-di-Levante , Ville de l'État
Servage, f. m. t. de Coutume. de Genes.
Servant , adj. m.

Sestri-di-Ponente, Ville de l'État
Servante, fi'f.

de Genes. Serverete , Ville de France dans sestuple; f. f. t. de Mufique. le Gévaudan.

Serie, f. f. t. de Marine. Serveur de Mesle, s. m.

Setier, f. m. Serviable , adj. m. & f.

Dans Danet & quelques autres Serviablement, adv.

on trouve septier ; & peut-être Service, f. m.

pensoient-ils que ce mot dår Servie , Province de la Turquie en signifier la même chose que Europe.

Seprima pars : mais ils se tromServiette, f. f.

poient d'un point ; car ferier, Servile, adj. m. & f.

en Latin fextarius , signifie un Servilement, adv.

Jixieme. Boudot écrit fexrier , qui Serviote, f. f. t. de Marine.

ne vaut rien. Servir , v. a.

Setine , fubft. f. Certaine étendue Je fers , tu fers,

sert : nous de prés. servons, vous servez ils ser-Scton, f. m. t. de Chirurgie. vent. Je servois, &c. J'ai fervi, Setubal, Ville de Portugal. &c. je servis , cu servis, il ser. Seve, f. f. Sorte de liqueur.

terre.

f. in.

[ocr errors]

fes Sévennes , Contrée de France shérif, subst. m. Officier commis dans le Languedoc

dans chaque Contrée d’AngleSeverac-le-Châtel, Ville de France dans le Rouergue.

Shrewsbury, Ville d'Angleterre. Sévére , adj. m. & f.

Si, conjonction conditionnelle. Sévérement, adv.

Siam , Ville de l'Inde delà le Gan. Severie, Province de Ruflic. ge , & Capitale du Royaume Sévérité, f. f.

de ce nom. Séveronde, f. f. t. d'Architecture. Siamois , oise, f. m. & f. Sévice , f. f. t. de Palais. Rude Siamoise, f. f. Sorte d'étoffe de traitement que fait un mari à

fil & de coton.
sa femme.

Siara , Ville du Brésil.
Seuil d'une porte,

Sibérie , grand Pays de la Tartario
Séville, Ville d'Espagne , Capitale

Moscovite. de l'Andalousie.

Sibilot, f. m. Qui contrefait les
Seuillet , s. m. t. de Marine. esprits & les ames des défunts.
Sévir, v. n. Punir, maltraiter. Sibylle , s. f. Prophétesse chez les.
Seul, seule, adj.

Payens.
Seulement, adv.

kichelet en écrivant Sibile ne Seulet, ette, adj. Diminutif de fait que deux fautes en ce mot, seul.

qui nous vient du Grec que les Seulle, f. f. Lieu où l'on met Latins ont imité en écrivans

des marchandises en dépôt. Sibylla. V. la Préf. let. T. Seure, Ville de France en Bour- Sibyllins , adj. masc. plur. Livres gogne.

contenant les prédi&ions des
Seyrer, v. a. Empêcher un en Sibylles.
fant de tetter.

Sicamor ,, f. m. t. de Blason.
Sexagenaire , adj. m. & f. Siccité, f. f. Sécheresse.
Sexagene , l. f. t. d'Arithmétique Sicile, la plus considérable des
astronomique.

Ines de la Méditerranée , dans
Sexagésime, 'f. f.

l'Italie. Sexe, f. m.

Sicilien, enne , f. m. & f. & adj.
Sextant, f. m. t. de Mathématique. Les Vépres Siciliennes.
Sexte, f. f. t. de Bréviaire. Sicie, f. m. Certain poids , & cer-
Sexté, adj. m. t. de Gabelles. taine monnoie ancienne.
Sextelage f. m. Droit sur des sidéral, ale, adj. Qui concerne

marchandises vendues aux hal les altres.
les.

sidération, f. f. t. de Chirurgie, Sextil, ile, adj. c. d’Aftrologie.

sidéritis, . m. Sorte de plante. Séyer les bleds', v. a. Il vient du sidre. V. Cidre.

Latin fecare : c'est pourquoi je Siecle , s. m. Espace de cent ans,
le préfere à sayer que l'on dit Sied , il fied , decer.
quelquefois.

Ce verbe impersonnel est peu usiSeymen-Bachi, f. m. Grand Veneur té en tout autre temps qu'au pré. de l'Empereur des Turcs.

sent, quoiqu'on trouve il segoit, Seyne , Ville de France dans la

il fiéra, il fiéroir. Danet rapporte Provence.

cette phrase : Ces bassefes no Seyflel

Ville de France Gioient point à un vieillard. H Bugey.

falloit dire ne seroient point. Sezane , ville de France dans la Siege , f. m. Brie.

Siegen , Ville de Wéteravic. Sgrafit, s m. f. de Peinture. siéger, V. n.

[ocr errors]
[ocr errors]

au

Sillon,

[ocr errors]

Sien, fienne, Pronom pofseffif. Silencieux , euse , adj.
Cienne , Ville d'Italie , Capitale Silésie, Grande Province du Ro-

du Siennois dans la Toscane. yaume de Boheme. Siennois, oise , 1 m. & f. Qui est siléfien , enne , f. m. & f. Qui de Sienne en Italie.

eft de Silésie. Sieur , f. m. Titre d'honneur. Il Sillage , s. m. t. de Marine.

n'est que d'une syllabe. Siller , v. n. t. de Marine. Sifflant , ante, adj.

Sillet , l. m. t. de Luthier. Sifflement, f. m.

f.

m. Longue raie que fait Siffler , v. n.

la charrue. Simet, f. m.

Sillonner, v. a. t. d'Agriculture. Siffleur , euse, f. m. & f. Simagree, s. f. Façon affectée.

L'Académie , Joubert & Bou- Simarre , f. f. Sorte d'habillement dot doublent la lettref dans ces long & traînant. cinq derniers mots ; & il faut similaire , adj. t. de Médecine. suivre cette Orthographe ap- Similitude, f.' f. puyée par l'usage;

Simmeren, ville du Palatinat da Sigillée adj. f. Épithete qu'on Rhin.

donne à une forte de terre , ou Simoniaque , adj. Qui a acheté à craie.

prix d'argent un Bénéfice. Sigmoïde , adj. t. d'Anatomie. Simonie , f. f. Crime qu'on comSignage, f. m. t. de Vitrier.

met, quand on trafique les choSignal, f. m.

ses sacrées. Signalé, ée, part. pas. & adj. Simonthcrna , Ville de Hongric. Signalement, I. m.

Simple, f. m. t. de Musique. Signaler, y. a.

Simple , s. m. Herbe, Plante. Signamment , adv. Qui marque Simple , adj. m. & f. la spécification de quelque cho- Simplement', adv.

Simplesse , s. f. Il n'est guere d'uSignandaire, adj. t. de Palais. sage qu'en cette phrase proverSignature , s. f.

biale : Il ne demande qu'amour & Signe , f. m.

Simplesse. Signé , ée , part. paf. & adj. Simpliciste , s. m. Qui connoit les Signer, v. a.

simples. On dit plus souvent signet , s. m. Le ç ne se prononce Botaniste. pas. Ruban qui est dans un li- Simplicité, f. f. vre. Ce mot vient du Latin Simplifier , v. a. Signum.

Simulacre, f. m. signifiance, s. f. Témoignage. Simulation, f. f. t. de Palais. Signifiant, ante, adj.

Simulé, ée , adj. Significateur , l. m. t. d'Astrologie. Simuler , v. a. Significatif, ive, adj.

Simultanée , adj. De même temps. Signification, f. f.

Sinapisme , subít. m. Médicamens Signifié, ée, part. pas. & adj. Signifier , v. a.

Sincere , adj. m. & f.
Siguenza , ville d'Espagne.

Sincérement, adv.
Siguette , f. f. t. de Manege. Sincérité, f. f.
Sil, f. m. Terre minérale. Sinciput , . f. t. d'Anatomie.
Silence,

Sindon, f. t. de Chirurgie. Silence , f. m. Divinité allégorique. Singe , f. m. Animal. Singe eft aufli Silenciaire , subst. m. Qui garde le un engin d'Architecte , & un ialfilence.

trument de perfpe&tive.

Singerie,

i se.

externe.

f. m.

« PrécédentContinuer »