L'Ami de la religion et du roi, Volume 11

Couverture
Le Clere, 1817
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 288 - Tout notaire dépositaire d'un testament contenant un legs au profit de l'un des établissements ou titulaires mentionnés ci-dessus, sera tenu de leur en donner avis lors de l'ouverture ou publication du testament. En attendant l'acceptation, le chef de l'établissement, ou le titulaire, fera tous les actes conservatoires qui seront jugés nécessaires.
Page 1 - Jésus-Christ, une si vive reconnoissance du peuple qu'il a racheté par son sang, de si nobles images de ses victoires et de son règne, avec des chants si merveilleux pour en célébrer les grandeurs, qu'il ya de quoi ravir le ciel et la terre.
Page 288 - Par les trésoriers des fabriques, lorsque les donateurs ou testateurs auront disposé en faveur des fabriques ou pour l'entretien des églises et le service divin ; Par le supérieur des associations religieuses, lorsqu'il s'agira de libéralités faites au profit de ces associations ; Par les consistoires, lorsqu'il s'agira de legs faits pour la dotation des pasteurs ou pour l'entretien des temples ; Par les administrateurs des hospices, bureaux de charité et de bienfaisance , lorsqu'il s'agira...
Page 196 - Je suis las, disait-il un jour, de leur entendre répéter que douze hommes ont suffi pour établir le christianisme, et j'ai envie de leur prouver qu'il n'en faut qu'un pour le détruire.
Page 28 - ... sagesse du roi les mesures propres à fixer les incertitudes, et à imprimer à son administration une marche ferme et régulière, ne doutant pas qu'il ne sût allier avec la dignité du trône et les droits de sa couronne, cette magnanimité qui après les discordes civiles rassure et encourage les faibles, et par une confiance éclairée excite le zèle de tous les autres.
Page 166 - C'est toujours ou leur liberté qu'on veut leur rendre , ou leurs , biens qu'on veut leur assurer , ou leur religion qu'on veut rétablir. Le peuple se laisse flatter et reçoit le joug. C'est à quoi aboutit la souveraine puissance dont on le flatte ; et il se trouve que ceux qui flattoient le peuple , sont en effet les suppôts de la tyrannie.
Page 288 - Par les doyens des chapitres, si les dispositions sont faites au profit des chapitres ; Par le curé ou desservant, lorsqu'il s'agira de legs ou dons faits à la cure ou succursale, ou pour la subsistance des ecclésiastiques employés à la desservir ; Par les trésoriers des fabriques, lorsque les donateurs ou testateurs auront disposé en faveur des fabriques ou pour l'entretien des églises et le service divin ; Par le supérieur...
Page 29 - M. le duc de Richelieu combien les principes du ministère qu'il préside, et ceux qui lui sont personnels, ont contribué à établir cette franchise mutuelle qui, dirigée par la justice et la lettre des Traités existants, a su jusqu'à présent régler tant d'affaires délicates, et donner pour l'avenir les gages les plus rassurants d'une conclusion définitive et satisfaisante.
Page 56 - Nous ne voulons pas les exposer à une infraction nouvelle ; du moins nous avertissons , au nom de la vertu , tous ceux qui respectent la foi et les mœurs. Nous leur déclarons de la part de Jésus-Christ , qu'ils ne peuvent ni lire , ni garder , ni communiquer cette coupable édition , sans se rendre coupable...

Informations bibliographiques