Des sorcières aux mandarines - Histoire des femmes médecins

Couverture
Calmann-Lévy, 8 sept. 2004 - 272 pages
L’homme primitif chassait, sa compagne cueillait. De cueillette en chaudron, de brouet en guérison, la médecine en vint bientôt à se conjuguer au féminin... Jusqu’au Moyen Âge, où la création des universités — réservées aux clercs — écarte les femmes de l’accès aux études et aux diplômes. La parenthèse va durer sept siècles. Sept siècles d’exclusion, mais aussi de résistance et de clandestinité, pendant lesquels les filles d’Hyppocrate persistent et soignent. Et même si elles risquent le bûcher en tant que sorcières, sont traînées en justice, doivent se travestir en hommes ou partir exercer à l’autre bout de la terre...
À la fin du XIXe siècle, partout dans le monde, elles luttent. Manifestations hostiles dans les rues, interventions d’hommes politiques, d’une impératrice, d’un tsar, de journalistes et de policiers rien ne leur est épargné. Et, enfin, elles gagnent — le diplôme de docteur en médecine, l’accès aux concours, le poste de « mandarines » et, pour certaines, le Nobel.
Ce passé tumultueux, cette épopée haletante, Josette Dall’Ava-Santucci les a reconstitués dans toute leur rigueur historique, mais aussi avec une verve éblouissante qui fait de cet ouvrage un véritable roman d’aventures.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Des sorcières aux mandarines

Avis d'utilisateur  - marijardin - Babelio

Des sorcières aux mandarines par Josette Dall'Ava-Santucci Une histoire de la médecine au féminin ambitieuse, bien documentée et écrite de manière très fluide. Géographiquement, cette histoire est ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2004)

Née en Corse, Josette Dall'Ava-Santucci est chef du service de physiologie au groupe hospitalier Cochin à Paris, professeur à la faculté de médecine de Cochin-Port-Royal et présidente de l'Association française des femmes médecins. Elle est membre du Conseil de l'Ordre

Informations bibliographiques