Images de page
PDF
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

#$$93S232929292A2ES NS $. XV. S E I G N E U R S

[ocr errors]

A

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

V III. - " " -- - -G# Goyon, seigneur de Legoumar & de vaux , né le ;. juillet

1669. fut pourvû le 9. mars 17o1. du gouvernement des ville & château du Pont de Cé en Anjou, fait cornette dans le regiment dragon de Bretagne en 1689. & le E 24 aoust 171o. il fut retenu écuïer de la grande écurie du roi. . Femme, ELIZABETH-BIBIANE d'Assigny, fille de Pierre d'Assigny, seigneur des Bordes , gentilhomme ordinaire de la chambre de M. le duc d'Orleans , & - d'Henriette Cartor sous-gouvernante des enfans du même prince, fut mariée le 26. juin 171o. - · · .. o - r• • • - o " * 1. Lou1s-CHARLEs Goyon, né à Paris le 19. janvier 1718. - , 2. Lou1s-ARMAND Goyon, né le 9 septembre 1719. | | | · · · 3. FRANçoIS-AuGusTE Goyon, né le 4 octobre 1721. - · · · .. » 4. CoNSTANcE-EMILIE-ELIzABETH-RosE-BLANcHE Goyon, née à Versailles le 21. juin 171 1. fut nommée par madame la duchesse de Berry, & par M. le comte d'Armagnac grand écuïer de France., o - . '' : . · · 5. ELIzABETH Goyon, née le 28. avril 1724 o | | > » Tome V. - - P 5

[graphic]
[ocr errors][merged small]

| D U C H E - P A I R I E

[ocr errors]

ULES MAZARINI cardinal, ayant acquis par contrat du 11. juillet 1659. de «ob ! CHARLES de Gonzague , le duché de Nivernois , (auquel le Donziois avoit eté incorporé par lettres du mois de fevrier 1552.registrées le 23. du même mois) obtint de nouvelles lettres confirmatives du titre de duché-Pairie pour le Nivernois & le Donziois au mois d'octobre 166o. cn faveur de lui , de ses heritiers & ayans cause. Il mourut avant qu'elles fussent enregistrées, & laissa ce duché à PHILIPPES-JULIEN Mazarini-Mancini, fils d'une de ses sœurs. Le roi Louis XIV. accorda à ce dernier au mois de janvier 1676 des lettres de confirmation du duché-Pairie pour le pays de Nivernois & celui de Donziois, sur lesquelles il y en eut d'autres de suran- D nation le 29. avril 1692. Il mourut en 17o7. sans qu'elles eussent été enregistrées. PHIL I PPE S-JU L E S-FRA NCO IS Mazarini-Mancini son fils aîné obtint du roi Louis XV. de nouvelles lettres d'érection du Nivernois & Donziois en duché - Pairie , données à Paris le 24. aoust 172o. registrées le 31. decembre suivant au parlement, où il prêta serment le 14.janvier 172 I. Voyez t. III. de cette hist. p. 193.395.442. & 667. & les pieces qui concernent cette érection , avant lesquelles on en rapportera quelques-unes qui ont été obmises , concernant les érections précedentes , & ensuite on donnera la genealogie des Ducs de Nevers , Pairs de France du nom de Mancini - Mazarini.

PIECES CONCERNANT LE DUCHE PAIRIE E
| | | D E N E V E R S. -
- . ' . Esmo de la pour les officiers du duché de Nivernois,
| · | · 146 . 1485. &c.

F

[ocr errors]
[graphic]
[graphic]
[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

jaune.

Item. S'ensuit certaine attache de Messieurs les Elûs attachez à icelles dites lettres royaux : A tous ceux qui ces presentes lettres verront : Les Elûs pour le roi notre sire, sur le fait des aydes ordonnez pour la guerre en l'élection de Nevers, commislaires dudit sire en cette partie ; Salut. Sçavoir faisons , que de la partie de haut & puissant prince Monseigneur le comte de Nevers & de Rethel , ou son procureur pour lui, nous ont été presentez certaines lettres royaux , données à Paris le vingt - cinquiéme jour de septembre l'an 146 I. esquelles ces nos presentes sont attachées sous l'un de nos signez, en nous requerant par icelui Monseigncur le comte ou sondit procureur pour lui l'execution & enterrinement d'icelles selon leurs formes & teneurs, aprés lesquelles presentation & requête ainsi à nous faites par icelui Monseigneur le comte ou sondit procureur , & vû aussi par nous lesdites lettres & le contenu en icelles avons appointé , que sur ledit contenu nous informerions, & nous informez y appointerions ainsi que de raison, & lequel mondit seigneur le Comte ou sondit procureur pour lui, pour ce faire nous a produit plusieurs temoins, lesquels ont été par nous Evrard le Breton , Licentié és loix un desdits Elûs , examinez, & leurs dits & deposition redigés par écrit, appellé avec nous notre Clerc greffier , pour sçavoir la verité & nous informer du donné à entendre & contenu en icelles lettres royaux, & lequel examen fait, parfait & pour oüire tous ceux qu'il appartiendra en cette matiere avons données , nos lettres de commission pour faire. adjourner pardevant nous audit lieu & siége de Nevers, à la requête de mondit seigneur le comte ou sondit procureur , les quatre échevins bourgeois & habitans de la ville de Nevers, pour venir voir par nous enterriner & accomplir & mettre à execution dûë le contenu esdites lettres royaux impetrées, comme dit est, par mondit seigneur le comte ou sondit procureur pour lui, & venir proccder en outre sur l'cnterinement & execution d'icelles, ainsi qu'ils appartiendront par raison ce prefent jourd'hui, auquel jourd'hui compare mondit seigneur le comte par honorable homme & sage maître Guillaume Lombard sondit procureur, suffisamment fondé de procuration , aprês que avons interrogé honorable homme & sage maître Jean Fenon procureur de ladite ville, illec present en presence de maître Jean le Clerc

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
« PrécédentContinuer »