Images de page
PDF

du nom dont il avoit été gouverneur, la terre de Villedieu sur Indre, en recom- A pense des grands services qu'il lui avoit rendus. La Reine Claude de France lui donna aussi le cemté d'Estampes, pour en jouir sa vie durant par lettres du 3. fevrier suivant, & la reine Marie d'Angleterre douairiere de France, le gouvernement & l'administration des terres de son douaire le 18. avril 15 15. Il eut encore du roy François I. le premier septembre de la même année, les terres de Caravas, de Casal-major, de Valence, & autres places en Milannois, & ce prince érigea en comté celle de Caravas , le 23. dccembre suivant. La duchesse de Bourbon lui avoit transporté dés le 15. Juillet précedent tous les droits qu'elle avoit en la seigneu·rie de Roüanne, ausquels elle joignit le 16. septembre de la même année la moitié de cette châtellenie. François I. érigea en sa faveur la baronnie de Rouanne & le marquisat de Boisy en duché-Pairie, par lettres données à Saint Germain en Laye le 3. avril 15 19. rapportées ci-devant, page 293. mais il mourut à Montpellier d'une B fievre continuë au mois de may suivant , avant que ces lettres fussent enregistrées. La genealogie de la maison de Gouffier, se trouve cy-devant, page 6o5,

[ocr errors][ocr errors][merged small]

E s terres que LOUIS de France duc d'Orleans, & VALENTINE de Milan , sa femme avoient acquises, & specialement les comtez de Blois & de Dunois, les chastellenies de la Fere en Tardenois & de Gandelus, avec le vidamé de Chartres, furent érigées en Pairie par lettres données à Paris au mois de juin 1 399 & par autres lettres données aux Montils-lez-Tours au mois de novembre 14o il fut ordonné qu'au défaut de la lignée des successeurs de la maison d'Orleans le comté

[ocr errors]
[graphic]

A interjettées des jugemens des officiers de ce comté seroient portées directement au parlement de Paris. Louise de Savoye, comtesse d'Angoulême, regente du royaume & mere du roy François I. érigea le comté de Dunois en Duché-Pairie en faveur de LOUIS H. d'Orleans, duc de Longueville par lettres du 25.juillet 1525. ll mourut le 8.juin 1536. & il n'y eut point d'enregistrement. Le roy Louis XIV. par ses lettres dattées de Vincennes au mois d'aoust 166o. registrées le 3. septembre suivant, declara que le comté de Dunois étoit mouvant immédiatement de la couronne de France. Voyez pour les Ducs de Longueville tome I. de cette hist. p. 212. Voyez aussi les lettres d'érection qui vont être rapportées.

[ocr errors]
[ocr errors]

· LETTRES C o N C E R N A N T L E D U C H E D E D U N O I S.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

Portant érection de la seigneurie d'Albret, &c. en duché, en faveur d'Henri d'Albret, roi

de Navarre, & c. A S. Germain en Laye, le 29 avril 155o. Blanchard, compilation chronol. col. 652.

[graphic]
[ocr errors]

E N G H I E N,
D U C H É - P A I R I E.

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

- ANS le brevêt du 2o.avril 1567.'en faveur du cardinal de Bourbon, portant

creation de la terre & baronie de Graville en duché-pairie, il est dit qu'il en ·doit jouir aux mêmes honneurs, & tout ainsi que fait M. le prince de Condé son frere, de la duché pairie qu'il a plu à Sa Majesté n'a guerès, lui octroyer de sa terre & séigneurie de Mogent, dite à present Anguien-le François, il paroît là qu'il doit y avoir eu érection de Nogent en duché & pairié, sous le nom d'Enghien-le-François en faveur de LOUIS de Bourbon, I. du nom, prince de condé, & que cette érection doit être de la fin de 1566. ou du commencement de 1567. Voyez , pour les princes de Condé, tome 1. de cette histoire, page 332.

ssssssssssssaasssssssssss · G R A VIL L E, D U C H É - P A I R I E

[ocr errors]

De Bourboh,

HARLES cardinal de Bourbon, obtint le 2o avril 1567, le brevet imprimé cy-aprés, pour l'érection de sa terre de Graville en duché-pairie, pour en jouir aux-mêmes droits , honneurs, &c. appartenans au titre & qualité de duc & pair, tout ains que fait menseigneur le prince de Condé son frere, de la duché & pairie qu'il

[graphic]
« PrécédentContinuer »