Images de page
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]

/

six cent cinquante-un, arrest de verification d'icelui dudit parlement du vingt-trois A

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

érection dudit duché & Pairie. Si donnons en mandement à nos amez & feaux les gens · tenans nos cours de parlement , chambre des comptes, cour des aydes à Paris,pré

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]

Brevet par lequel le roy accorde au prince de Bournonville , aîné de ladite maison, les mêmes traitemens dans sa cour dont jouit le duc de Bournonville son frere.

[ocr errors]

xante, le roy étant à Paris, voulant gratifier & favorablement traiter le sieur prince de Bournonville, aîné de la maison dudit nom, & ayant intention d'ailleurs de contribuer de sa part à l'accommodement des differends qui sont mûs entre lui & le sieur duc de Bournonville son frere , sa majesté pour les considerations & sans consequence pour aucuns autres à qui le roy catholique auroit érigé leurs terres en principautés, a accordé audit prince de Bournonville les mêmes o;& traitemen4 Tôine V. 9

[graphic]
[ocr errors][merged small][subsumed][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

prince & duc de Bournonville, comte de Hennin, demeurant ordinairemcnt en la ville de Bruxelles, de present en cette ville de Paris logé rue du roy de Sicile paroisse S. Paul, en la maison où pend pour enseigne les deux Anges , d'une part. Haut & puissant seigneur messire Ambroise duc de Bournonville, pair de France, conseiller du roy en tous ses conseils, chevalier d'honneur de la reine, & gouverneur de Paris, demeurant fauxbourg S. Germain des Prez rue de l'Université paroisse S. Sulpice, d'autre part. Lesquels considerant l'honneur que le roy leur a fait , pour mettre le repos & la paix dans leurs familles, d'accorder audit seigneur duc & prince de Bournonville aîné, les rangs, séances, honneurs, & prérogatives en France dont les ducs & princes ont accoutumé de jouir, suivant le brevet cxpcdié en sa faveur le vingt-quatriéme jour du present mois : Voulans se conformer aux intentions de sa majesté, & prevenir tous les differends qui pourroient naître entre eux pour raison de leurs droits & prétentions, dont il y a demande intentée au parlement de Paris, ont desdits differends mûs & à mouvoir, transigé & accordé en la maniere qui ensuit.

[ocr errors]

/

[ocr errors][merged small]
« PrécédentContinuer »