Images de page
PDF
[ocr errors]

À valier de nos ordres, capitaine de cent hommes d'armes de nos ordonnances, n'a

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

son de Savoye, la croix de Malthe sur leurs armes, & la croix à huit pointes sous leur écusson avec plusieurs autres privileges & marques d'honneurs que les plus grandes maisons peuvent avoir de la part dudit ordre , en dernier lieu l'ayant envoyé notre § extraordinaire vers les roy Sigismond de Pologne, pour lui

donner en notre nom le collier de notre ordre du saint Esprit , comtne il l'avoit

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

collationné à l'original par moi conseiller secretaire du roy, maison couronne de France & de ses finances. Signé, ANPIvIvIER.

[ocr errors][merged small]

Lo# , par la grace de Dieu , roy de France & de Navarre, à tous † & 4-'à venir , Salut. Sur ce que notre trés-cher & bien-amé cousin le duc d'Arpajon nous a remontré que par nos lettres patentes du mois de decembre de l'année mil six cent cinquante, en forme de charte, & pour les causes y contenuës , nous aurions à sa priere créé & érigé le marquisat de Severac avec ses appartenances & dépendances, en titre, nom , dignité & prééminence de duché & Pairie de France sous le nom & appellation d'Arpajon , & en ce faisant nous aurions donné le nom ' titre & dignité de marquilat de Severac à la seigneurie de Laissac appartenant à notredit cousin, pour avec les bailliages de Gaillac, Severac, l'Eglise, Baux , Anglars & Erignat , composer ledit marquisat, pour jouir du tout § & ainsi qu'il est plus au long contenu en nosdites lettres; mais que comme les noms & les biens des deux maisons d'Arpajon & de Severac sont réunies en sa personne , & que toutes lesdites terres érigées en duché proviennent de celles de Severac, il lui sera plus avantageux & aux siens que ladite dignité de duché & Pairie de France soit attribuée à l'une des terres de la maison d'Arpajon, dont il est issu en ligne directe, · que de le laisser en une terre de la maison de Severac qui vient du côté des femmes, nous suppliant trés-humblement de la transferer en la baronnie de Caumont, de Plantcage , y annexant les baronnies de Baucaire , d'Espairac & de Dolan en

la vicomté d Hauterives, & leurs dépendances, le tout sciz en Rouergue & Givau

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors][merged small]

S† humblement Louis d'Arpajon , chevalier des ordres du roy & lieutenant general de ses armées : Disant, qu'ayant obtenu du roy des lettres patentes au mois de decembre de l'année 165o. en forme de charte pour ériger en duché-Pairie la terre de Severac ; & qu'ensuite il auroit obtenu au mois de mars 1655. d'autres lettres de translation du nom, titre & dignité de duché d'Arpajon sur la terre de Caumont & de Plantcage, au lieu de celle de Severac qui est conservée cn marquisat, pour jouir par le suppliant de l'effet d'icelles, en consideration des services importans qu'il a rendus à l'état, tant à la guerre que dans les ambassades & negociations importantes qui lui ont été confiées, plus au long déduites & expliquées ausdites lettres, &c. A Paris ce 1o. may 1674.

Soit montré au Procureur general du roy. Fait en Parlement le 12. may 1674. Signé , GENou.

V# l'information faite d'office à ma requête le 12. may 1674. de l'ordonnance de la cour par le conseiller à ce commis, des vie, mœurs, conversation , religion catholique, apostolique & romaine, fidelité au service du roy, valeur & experience au fait des armes, de Louis d'Arpajon poursuivant sa reception en la qualité & dignité de duc & Pair de France, les lettres patentes du roy en forme de charte données à Paris au mois de decembre 165o. signées LOUIS. A côté, visa SE GuIE R. & un peu plus bas par le roy, la reine regente sa mere presente, signées Le TELLIE R. scellées du grand sceau de cire verte en lacs de soye verte & rouge, ensuite la translation du nom , titre & dignité de duché d'Arpajon sur la terre de Caumont & de Plantcage au lieu de celle de Severac qui est conservée en marquisat au mois de mars 1655. Signé LOUIS. Et plus bas par le roy, LE TELL 1ER , avec grille & paraphe, & à côté visa signé MoLE , sans rien déroger à la disposition desdites . lettres & sans préjudicier aux droits dudit seigneur roy. Ce consideré, il plût à la cour conformément aux lettres du mois de decembre 165o. en forme de charte & à celles du mois de mars 1655. à elle adressées , ordonner qu'elles seroient lûës & registrées au greffe d'icelle & executées selon leur forme & teneur , pour jouir par le suppliant de l'effet d'icelles, l'ordonnance de la cour de soit montré au procureur general du roy étant au bas de ladite requête en datte du 12. may 1674.requête presentée à la cour par ledit Louis d'Arpajon pour l'enregistrement d'icelles, à ce qu'il lui plaise ordonner qu'il sera inceslamment procedé à l'enregistrement des lettres patentes du mois de decembre 165o. & de celles du mois de mars 1655. ensuivant portant l'érection de la terre de Caumont de Plantcage & dépendancesen duchéPairie en faveur de Louis d'Arpajon & ses descendans mâles en loyal mariage nez & à naître, vû l'arrêt par lequel la cour auroit ordonné qu'elles seroient registrées au greffe d'icelle , pour jouir par ledit impetrant , ses hoirs , successeurs & ayans

« PrécédentContinuer »