Les saintes vierges et martyres dans l'Espagne du XVIIe siècle: culte e image

Couverture
Casa de Velázquez, 2011 - 534 pages
Des portraits. Voilà ce qui vient à l'esprit du spectateur lorsqu'il voit les séries de saintes vierges et martyres de l'atelier de Zurbarán. C'est de cette impression que naît la réflexion conduite ici sur des saintes qui font l'objet d'un culte ancestral. Pour être en mesure de définir l'image de ces figures tant sur le plan de l'histoire locale que sur celui de l'histoire nationale, divers parcours géographiques et de multiples changements d'échelle sont nécessaires. Car ces saintes constituent un ensemble à la fois hétérogène et homogène, une ambivalence que cette étude ne cherche pas à réduire. Partant du principe que le culte est inséparable de l'image, l'ouvrage s'appuie sur des oeuvres écrites et sur des centaines de représentations iconographiques. L'auteur envisage de manière concomitante la mise en scène de ces saintes, leur mise en récit, en mots, en peinture, dans l'Espagne de Philippe III et de Philippe IV.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Chapitre premier Le martyre des saintes de lItalie à lEspagne
19
Les saintes vierges et martyres de Rome
33
La Encarnación ou la sainteté romaine en Espagne
78
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2011)

Ancien membre de l’École des hautes études hispaniques et ibériques de la Casa de Velázquez, Cécile Vincent-Cassy est maître de conférences en études hispaniques à l’université de Paris XIII - Nord.

Informations bibliographiques