Ce que femme veut...

Couverture
Éditions Hélène Jacob, 21 oct. 2013 - 208 pages
Une grande histoire d’amitié unit six copains d’enfance : Lola, Anaïs la rebelle, le doux Jean-Robert, la sensible Chloé, la « it-girl » lesbienne Zoé et Frank le « golden-boy » tombeur de filles. De Miami à Paris, en passant par New York et la Côte d’Azur, chacun traverse notre époque en essayant de trouver un sens à son existence, mais aussi l’amour.

Tout s’organise autour du personnage principal, Lola, le jour où elle décide de « faire un bébé toute seule » par insémination artificielle. Toutefois, suite à un concours de circonstances, il se pourrait bien que le donneur de sperme ne soit pas si anonyme que cela et qu’il puisse s’agir de Frank, avec qui Lola a eu une brève liaison quelques années plus tôt.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
Section 2
Section 3
Section 4
Section 5
Section 6
Section 7
Section 8
Section 14
Section 15
Section 16
Section 17
Section 18
Section 19
Section 20
Section 21

Section 9
Section 10
Section 11
Section 12
Section 13
Section 22
Section 23
Section 24
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2013)

Je crois que j’ai toujours aimé écrire. Lorsque j’étais petite, mon père s’enfermait de longues heures dans son bureau pour « Écrire », me disait-il d’un air solennel. Quand j’avais la chance de pénétrer dans son domaine, j’observais sans oser y toucher ses feuillets et ses carnets noircis de son écriture « patte de mouche ».

Bien des années plus tard, en charge du développement de marques cosmétiques aux Etats-Unis, je me suis lancée dans l’écriture à mon tour. Aux essais philosophiques paternels de mon enfance, je préférais la légèreté et l’humour, et j’ai achevé mon premier roman, « Ce que femme veut… ».

Le ton est léger et sans prétention, les sujets d’actualité et les personnages attachants. Le tout saupoudré d’un peu d’humour et de dérision. Entre quelques passages « chick-lit » et « women’s fiction », « Ce que femme veut… » se situe dans ce qu’on appelle aux États-Unis les « feel-good books », des romans anti-morosité qui donnent la joie de lire.

Informations bibliographiques