Images de page
PDF
ePub
[graphic][subsumed][subsumed][subsumed]

LA MALIIECREUSE FIMILLE CALAS
Lu'Mire, ter drur Filles, avec Jeanne Viquiere, leur bonne Servane, to Filo et son ami, le jeune lavayfie.

Qualibus in tenebris vitae quantitquo periclis
Depitill hou crvi quodcunque est b uret

1Privilege du Roi.

ET SA FAMILLE

ÉTUDE HISTORIQUE D'APRÈS LES DOCUMENTS ORIGINAUX

SUIVIE

DES DÉPÊCHES
DU CE DE SAINT-FLORENTIN, MINISTRE SECRÉTAIRE D'ÉTAT ·
ET D'AUTRES FONCTIONNAIRES PUBLICS,

ET DES LETTRES
DE LA SOEUR A.-J. FRAISSE, DE LA VISITATION,

A MADEMOISELLE ANNE CALAS

PAR

A THANASE COQUEREL FILS
PASTEUR SUFFRAGANT DE L'ÉGLISE RÉFORNÉE DE PARIS

PARIS
JOEL CHERBULIEZ, ÉDITEUR

10, RUE DE LA MONNAIF, 10
A GENEVE, MÊME MAISON

1858

L'auteur se réserve tous droits de traduction et de reproduction).

[blocks in formation]

PRÉFACE

On peut se demander s'il est nécessaire, s'il est à propos, de révenir, après 'un siècle presque révolu, šur le procès de Jean Calas, un obscur marchand de Toulouse? Son crimé ou son innocence, l'erreur judiciaire ou le juste arrêt qui l'enyoya à l'échafaud, n'est-ce pas un de ces faits isolés, une de ces questions toutes particulières qui peuvent occuper quelques jours l'attention du publić, mais auxquelles le temps ne laisse guère qu'un intérêt très-secondaire et de pure curiosité?

Et si, au contraire, ce condarné a encore des champions dévoués et des adversaires arđents; si, de part et d'autre, on se passionne, aujourd'hui même, à ce douloureux sujet, n'y a-t-il pas un tort et peut-être un danger à évoquer sans nécessité des souvenirs encore brûlants

Quant à la première de ces questions, les faits répondent. Nous aurons à juger plusieurs publications' tout à fait récentes, destinées à prouver le crime de Calas et nous croyons savoir que d'autres encore se préparent. "L'opinion publique, sous l'influence de la réaction ültra-catholique de notre temps, se prononcé de * plus en plus pour les juges et contre la victime. A*

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »