Bibliothèque raisonnée des ouvrages des savans de l'Europe, Volume 11

Couverture
Wetsteins & Smith, 1733
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 95 - Journal historique forme le troisième volume. patriotes; mais le zèle de la religion a trop animé celle des autres et leur a fait exagérer un peu tout ce qui pouvait rendre odieux les auteurs des cruautés exercées contre des peuples, qu'on a mieux aimé exterminer que de les amener au culte du vrai Dieu. Or, rien ne pouvait mieux produire l'effet que chacun se proposait...
Page 216 - Pologne , auxquels il remet dès à préfent le ferment qu'ils lui ont prêté : s'engageant en outre de n'entretenir aucune intelligence avec eux, & de ne donner retraite nifecours à aucuns Membres de la République , Ennemis déclarés ou fecrets du Roi Staniflas.
Page 12 - Créateur de certaines facultés , tant du corps que de l'ame, defquelles l'effet eft fort différent , felon l'ufage qu'il en fait ; ou enfin comme porté & néceffité même par fa condition naturelle , à vivre en fociété avec fes femblables. La premiére relation eft la fource propre de tous les devoirs de la loi naturelle , qui ont Dieu pour objet, & qui font compris fous le nom de religion naturelle. Il n'eft pas...
Page 16 - Obli„ gation perfonnelle; & pour être attachée aux „ Biens, il faut qu'elle foit auparavant impofée „ à la Perfonne, à qui ces Biens appartiennent. „ Or un Furieux , ou un Enfant, par cela mê...
Page 81 - ... prétendrait apporter de la liberté humaine «tirée de la punition des malfaiteurs» est sans portée: «encore que les hommes soient persuadez que les machines ne sentent point, ils ne laissent pas de leur donner cent coups de marteau quand elles sont détraquées, s'ils jugent qu'en applatissant une roue, ou une autre pièce de fer, ils les remettront au train ordinaire. Ils feroient donc fustiger un coupeur de bourse, quand même ils sauroient qu'il n'a point de liberté, pourvu que l'expérience...
Page 14 - Dieu a mis au monde des êtres femblables a moi, qu'il nous a tous faits égaux, qu'il nous a donné à tous une forte inclination de vivre en fociété, & qu'il a difpofé les chofes de telle maniére qu'un homme ne peut fe conferver ni fubûfter fans le fecours de fes femblables, j'infere de* là que Dieu, notre créateur & notre...
Page 373 - CRE'E'E, telle qu'elle fe fait voir ici , fortie des mains de Dieu, Créateur de la Nature, <& régie par fes Loix.
Page 110 - Caraïbe faifoit beaucoup plus de cas du cuivre '& de la fonte, que de l'or, & qu'il avoit fouvent témoigné une grande envie d'avoir la cloche de l'Eglife d'Ifabelle, parce qu'il s'étoit imaginé qu'elle parloit.
Page 126 - ... l'éxecution. Le Cacique fe rendit à ces affurances:& vint s'habituer à Boya, à 14 lieues au Nord-Eft de St. Domingue, avec tous ceux de fa Nation, dont il fut déclaré Prince héréditaire, exempt de tribut j & obligé au feul Hommage à laCouronnede Caftille.
Page 406 - In Eminenti, t. XXVI. n. III. Mars. Déclaration de M. Arnauld touchant le Livre de la Fréquente Communion, t.

Informations bibliographiques