Dictionnaire de médecine: ou, Répertoire général des sciences médicales considérées sous le rapport théorique et pratique, Volume 11

Couverture
Béchet, 1835
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 68 - ... eu en même temps tort et raison. La discussion de cette question ne saurait s'établir qu'entre les eaux transportées loin de la source et les eaux artificielles, car il est de toute évidence , que si les bonnes propriétés d'une eau minérale sont constatées , en outre des avantages accessoires que la position géographique de la source peut lui assurer, on ne sera jamais aussi certain de l'avoir pareille à elle-même , que lorsqu'elle sera puisée au lieu même de sa sortie. Le premier...
Page 67 - ... particuliers, qui, souvent, les rendent impropres aux usages ordinaires de la vie, mais qui leur communiquent des propriétés spéciales dont la médecine peut tirer parti pour la guérisou des maladies. Les avantages que les malades retirent des eaux minérales quand ils les boivent à la source même, ne sont révoqués en -doute par personne. A l'action propre qui appartient aux eaux , se joint l'influence souvent salutaire des circonstances accessoires, telles que la distraction produite...
Page 76 - Remarquons que lorsqu'il existe dans une eau minérale une base et un acide prédominant, il ne peut rester aucun doute sur l'existence de la combinaison qu'ils ont formée entre eux. Si les sels qui entrent dans une eau minérale sont tous solubles, sa fabrication consiste dans une simple dissolution; par exemple , l'eau de Barèges.
Page 91 - ... sur une toile ; on prend un certain poids de ce précipité, on le sèche, on le calcine et on le pèse de nouveau. Le produit est de la magnésie pure , dont uuc partie en poids représente deux parties et demie de magnésie blanche supposée à l'état sec.
Page 80 - L'hydrosulfate de soude est le seul qui ait , jusqu'à présent, été introduit dans les eaux. On l'obtient en faisant passer un courant d'hydrogène sulfuré dans une dissolution de soude caustique marquant 25° à l'aréomètre. Quand la liqueur est saturée, elle ne tarde pas à se prendre presque en masse : on la verse sur un entonnoir pour faire égoutter les cristaux , et on la renferme promptement dans des bocaux de petite dimension , que l'on bouche aussitôt avec une grande attention ,...
Page 302 - ... ses squelettes : c'est dans l'étude même des squelettes humains et de leurs attitudes qu'Holbein a trouvé cette indéfinissable expression. Tout le monde sait qu'à Bordeaux, sous la tour de Saint-Michel, il ya un caveau qui a la propriété de conserver les corps. Autour de ce caveau sont rangés une centaine de corps à l'état de momies : il y en a de toutes les dates ; quelques-unes ont plus <i.
Page 273 - H mourut l'an 636 sans laisser d'enfants de sa femme, qui lui survécut. ( Muratori, Ann. d'ital. t. IV. Zanetti, del regno de Long. t. I. ) VII. ROTHARIS. . 636. ROTHARIS , duc de Brescia , fut proclamé roi des Lombards , après avoir épousé GONDEBERGE , veuve d 'Arioald.
Page 123 - ALIBERT (J.-L.). — Précis historique sur les eaux minérales les plus usitées en médecine, suivi de quelques renseignements sur les eaux minérales exotiques. Paris 1826.
Page 71 - ... à quelque distance de la source , s'il n'a fait sur les lieux mêmes une partie des expériences qui sont nécessaires pour arriver à connaître exactement la composition de l'eau minérale qu'il étudie. Aussi doit-on regretter vivement que , par un motif mesquin d'économie , le gouvernement ait interrompu les travaux d'analyse que MIonchamps avait comnicncés avec tant de succès.
Page 69 - ... dans l'eau de Seltz transportée. Il faut remarquer , toutefois , que ce reproche de mauvaise conservation ne s'applique qu'à un nombre assez restreint d'eaux minérales ; et que d'autres , en bien plus grand nombre , se conservent sans altération quand elles ont été puisées et bouchées avec le soin convenable. On peut s'en rapporter, pour ces précautions, aux propriétaires des établissemens qui ont nécessairement intérêt à assurer la conservation des eaux qu'ils expédient.

Informations bibliographiques