Mutations de l'enseignement supérieur en Afrique: le cas de l'UCAD

Couverture
Harmattan, 2012 - 199 pages
L'université Cheikh Anta Diop (UCAD) a élaboré une vision-action articulée autour de six paramètres (la qualité, la pertinence, la coopération, les finances et la gestion des finances, l'informatique, Internet et la communication et les étudiants) et soutenue par dix grands projets qui en sont les piliers. Cet ouvrage sur Les mutations de l'enseignement supérieur en Afrique : le cas de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), montre comment les paradigmes partagés au niveau international, utilisés pour élaborer la vision-action, ont été mis en oeuvre localement par le dialogue, la discussion, la persévérance et l'innovation créatrice. L'auteur, tout en narrant l'expérience de l'UCAD, élargit l'horizon à l'Afrique et à sa construction par la connaissance. II insiste sur la tension scientifique qui doit exister dans les universités et le sentiment d'urgence qui doit habiter la communauté universitaire africaine. En somme, une internalisation de l'enseignement supérieur et la construction permanente de son efficience tant interne qu'externe. Il ne manque pas de signaler les résistances et limites de l'expérience de l'UCAD, les stratégies pour contourner les difficultés. Cet ouvrage peut servir à tous, des enseignants aux politiques en passant par les entrepreneurs, les autres segments de la société et de la communauté universitaire.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques