Le pêcheur français: traité de la pêche, à la ligne et aux filets, en eau douce, contenant l'histoire naturelle des poissons, la manière de pêcher les différentes espèces, et l'art de fabriquer les filets

Couverture
Audot, 1818 - 361 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières


Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 335 - LE CONSEIL D'ÉTAT, qui, d'après le renvoi ordonné par Sa Majesté, a entendu le rapport de la section de l'intérieur sur celui du ministre de ce département, relativement à la question de savoir si les dispositions du décret du 5 février 1810, art.
Page 337 - Quiconque aura empoisonné des chevaux ou autres bêtes de voiture, de monture ou de charge, des bestiaux à cornes, des moutons, chèvres ou porcs, ou des poissons dans des étangs, viviers ou réservoirs, sera puni d'un emprisonnement d'un an à cinq ans, et d'une amende de seize francs <( trois cents francs.
Page 332 - ... ou de pêcher dans les noues avec filets , et d'y bouiller pour prendre le poisson et le frai qui a pu y être porté par le débordement des rivières, sous quelque prétexte , en quelque temps et manière que ce soit, à peine de £o fr.
Page 88 - Dans le lems qu'on fera la file de mailles , les mailles se termineroient s'il n'y avoit point d'accrue; mais attendu que l'on passera le fil dans l'accrue comme dans une maille , et qu'on fera le nœud, la rangée des mailles sera prolongée. On peut concevoir comment, au moyen des accrues , on peut élargir un filet tant qu'on veut , car on peut former plusieurs accrues dans une file de mailles, et augmenter le nombre des mailles proportionnellement à celui des accrues. Il...
Page 326 - ... sont abolis sans indemnité à moins qu'ils ne soient justifiés avoir pour cause une concession primitive de fonds , laquelle clause ne pourra être établie qu'autant qu'elle se trouvera clairement énoncée dans l'acte primordial d'inféodation, d'acensement ou de bail à cens, qui devra être rapporté (i).
Page 112 - Comme on ne se sert point de tnonle pour rhabiller, ou fait tous les nœuds sur le pouce; et afin que les mailles soient d'une égale grandeur, on passe deux doigts de la main gauche dans les mailles qui sont faites, et le doigt du milieu dans celle qu'on fait actuellement , appuyant avec les doigts dans l'intérieur des mailles.
Page 332 - Les pêcheurs rejetteront en rivière les Truites , Carpes, Barbeaux, Brèmes et Mouniers qu'ils auront pris, ayant moins de six pouces entre l'œil et la queue ; et les Tanches, Perches et Gardons qui en auront moins de cinq ; à peine de cent livres d'amende, et confiscation contre les pêcheurs et marchands qui en auront vendu ou acheté.
Page 94 - ... de mailles, on comprend les deux dernières mailles du rang supérieur dans un même nœud. Par ce moyen , la longueur de chaque rangée est diminuée d'une maille ; et enfin le filet est terminé par une maille, comme il avoit été commencé. Comment on fait un filet à mailles carrées , qui soit plus long que large. On est souvent dans le cas de faire à mailles carrées des filets qui ont beaucoup plus de longueur que de largeur. Pour y parvenir, on prend d'abord avec une ficelle la mesure...
Page 104 - ... faut que le reste aille un peu en rétrécissant pour faire le corps du filet. Quand on a poursuivi ce travail jusqu'à la longueur du corps du verveux, on en replie en dedans une partie, ce qui forme le goulet^ et l'autre partie fait le corps du verveux qu'on ferme par une pointe, et ou forme une anse de corde , laquelle tient tendues des lignes assez fines qui communiquent avec la pointe.
Page 335 - X sera exécuté selon sa forme et teneur: en conséquence , tout individu , autre que les fermiers de la pêche , ou le pourvu de licence , ne pourra pêcher sur les fleuves et rivières navigables, qu'avec une ligne flottante , tenue à la main.

Informations bibliographiques