Chronique de la régence et du règne de Louis xv

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 274 - Charme de tous les cœurs, trésor d'un seul mortel, Qu'un sort si beau soit éternel! Que vos jours précieux soient marqués par des fêtes; Que la paix dans nos champs revienne avec Louis! Soyez tous deux sans ennemis, Et tous deux gardez vos conquêtes.
Page 42 - Sire, Les conquêtes de Votre Majesté sont si rapides qu'il s'agit de ménager la croyance des descendants et d'adoucir la surprise des miracles, de peur que les héros ne se dispensent de les suivre et les peuples de les croire. Non, Sire, il n'est...
Page 441 - C'est ainsi que nos deux hommes ont été découverts. Comme il s'est passé quelque temps sans faire l'exécution après le jugement, on a cru que la peine avoit été commuée à cause de l'indécence de ces sortes d'exemples qui apprennent à bien de la jeunesse ce qu'elle ne sait pas; mais on dit que c'est une contestation entre le lieutenant criminel du Châtelet et le rapporteur, pour savoir à qui assisterait à cette exécution , d'autant que le rapporteur n'étoit plus de la colonne du criminel;...
Page 416 - Paris, des exempts de la police, déguisés, rôdent diins différents quartiers et "nièrent «les enfants, filles et garçons, depuis cinq ou six ans jusqu'à dix ans et plus, les mettent dans des carrosses de fiacre qu'ils ont tout prêts; ce sont des petits enfants d'artisans et autres qu'on laisse aller dans le voisinage, qu'on envoie à l'église ou chercher quelque chose. Comme ces exempts sont en habits bourgeois et qu'ils tournent dans différents quartiers, cela n'a pas fait d'abord grand...
Page 62 - Que ne tentez-vous de passer sur un vaisseau vers le nord » de l'Ecosse ? votre seule présence pourra vous former un parti et » une armée; alors il faudra bien que la France vous donne des
Page 334 - Et le fils de Stuart par vous-même appelé, Aux frayeurs de Brunswick lâchement immolé ? Et toi que les flatteurs ont paré d'un vain titre, De l'Europe en ce jour te diras-tu l'arbitre, Lorsque dans tes États tu ne peux conserver Un héros que le sort...
Page 335 - Anglois, ah! Dieu quelle victoire! Muses, gravez bien vite au temple de mémoire Ce rare événement. Va, déesse aux cent voix, va l'apprendre à la terre, Car c'est le seul Anglois qu'il ait pris dans la guerre.
Page 310 - Les états de l'impératrice-reine de Hongrie, et une partie de l'Allemagne, la Russie, l'Angleterre, la Hollande, la Sardaigne, composaient une de ces grandes factions. L'autre était formée par la France, l'Espagne, les deux Siciles, la Prusse, la Suède. Toutes les puissances restèrent armées ; et on espéra un repos durable, par la crainte même que les deux moitiés de l'Europe semblaient inspirer l'une a l'autre.
Page 174 - Le Parlement, la Chambre des Comptes, la Cour des Aides, la Cour des Monnoies, la Ville et aussi le Châtelet.
Page 206 - Il y en avait aussi qui étaient de figures et de postures assez lascives. Ce sont donc ces fadaises qui ont occupé et amusé tout Paris, de manière qu'on ne peut aller dans aucune maison qu'on n'en trouve de pendus à toutes les cheminées.

Informations bibliographiques