La métamorphose poétique chez Ovide: Tristes et Pontiques

Couverture
Peeters, 2004 - 445 pages
Ce livre se propose de degager les composantes qui sont a la base d'un art poetique singulier des receuils de l'exil ovidien, les Tristes et les Pontiques. Ces deux derniers ouvrages d'Ovide, qui presentent la metamorphose ultime du poete, sont fondes sur des ambivalences paradoxales faites d'images dominantes et de themes symboliques et incluant, en mimesis, les fragmentations et contradictions formelles autant que fonctionnelles de l'ecriture. Poetique et rhetorique, ecritures generique et metrique sont autant d'axes d'interet majeurs. Une poetique de l'heteroclite et des alliances oxymoriques est apte a traduire le mouvement contradictoire et intermediaire qu'opere l'exil. Sont examinees ainsi les multiples manifestations d'une stylistique de l'heterogeneite propre a ces textes et capable d'evoquer l'univers d'une metamorphose ovidienne, tout a la fois dans la continuite et en rupture avec les Metamorphoses. L'intertextualite et l'autotextualite litteraires sont autant de champs d'observation privilegies, porteurs d'un imaginaire obsessionnel, et revelateurs des ondoyances qu'engendre la metamorphose ultime de l'exil: l'experience d'un 'je' mis en pieces se conjugue avec celle d'une ecriture, veritable representation mimetique des membra disiecta du poete. De cette parole proteiforme, qui donne a voir une dialectique tensionnelle du poete, ressort, en texte cache, la pluralite d'ecriture d'un poeme inepuisable.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques