Histoire de la rev́olution de Rome: tableau religieux, politique et militaire des anneés 1846, 1847, 1848, 1849 et 1850, en Italie, Volume 1

Couverture
Comptoire des Imprimeurs-unis, 1851
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 127 - Les événements qui, depuis deux mois, se succèdent et s'accumulent avec une si grande rapidité ne sont pas une œuvre humaine. Malheur à qui, dans cette tempête par laquelle sont agités, arrachés et mis en pièces les cèdres et les roseaux, n'entend pas la voix du Seigneur!
Page 78 - ... ses sujets exerceront sans doute en Italie, sur les princes et sur les peuples, une salutaire influence, et contribueront puissamment à contenir dans les limites du droit incontestable et du succès possible le mouvement qui s'y manifeste. C'est le seul moyen d'en assurer les bons résultats et de prévenir de grands malheurs et d'amères déceptions. La politique du gouvernement du roi agira constamment et partout dans ce même dessein.
Page 78 - C'est en ce sens que seront toujours dirigés nos conseils et nos efforts. Ce qui s'est passé jusqu'ici dans les États romains prouve que là aussi les principes que je viens de rappeler sont reconnus et mis en pratique. C'est en se pressant autour de son souverain, en évitant toute précipitation désordonnée, tout mouvement tumultueux, que la population romaine travaille 'a s'assurer les réformes dont elle a besoin.
Page 136 - ... contraire à nos pensées , attendu que, malgré notre indignité , nous tenons sur la terre la place de celui qui est l'auteur de la paix , l'ami de la charité , et que , fidèle aux...
Page 78 - ... au dehors de ses États. Nous avons la confiance qu'il rencontrera, auprès de tous les gouvernements européens, le respect et l'appui qui lui sont dus; et le gouvernement du roi, pour son compte, s'empressera, en toute occasion, de le seconder selon le mode et dans la mesure qui s'accorderont avec les convenances dont le pape lui-même est le meilleur juge.
Page 136 - Aujourd'hui toutefois, comme plusieurs demandent que, réuni aux peuples et aux autres Princes de l'Italie, Nous déclarions la guerre à l'Autriche, Nous avons cru qu'il était de Notre devoir de protester formellement et hautement dans cette solennelle assemblée, contre une telle résolution entièrement contraire à Nos pensées, attendu que malgré Notre indignité, Nous tenons sur la terre la place de Celui qui est l'auteur de la paix, l'ami de la charité, et que, fidèle aux...
Page 131 - Plus d'une fois, vénérables frères, nous nous sommes élevé au milieu de vous contre l'audace de quelques hommes qui n'ont pas eu honte de faire à nous et...
Page 137 - En même temps que nous avons appris avec une grande conlation qu'en plusieurs pays de l'Italie les fidèles, nos fils, au milieu de ces révolutions, n'ont pas oublié le respect qu'ils devaient aux choses saintes et à leurs ministres, notre âme a été vivement affligée de savoir que ce respect n'a pas été également observé partout. Nous ne pouvons nous empêcher de déplorer ici devant vous cette habitude funeste qui se propage surtout de nos jours, de publier...
Page 19 - L'échelle du progrès est longue ; il faut du temps et de la patience pour arriver au sommet. Le moyen d'aller plus vite , c'est de ne franchir qu'un degré à la fois. Vouloir prendre son vol vers le dernier, c'est exposer l'œuvre à plus d'un danger. Il ya bientôt deux mille ans qu'un grand philosophe, nommé Christ , a prêché la fraternité que cherche encore le monde.
Page 77 - Élats il importe, aujourd'hui plus que jamais, qu'elles s'accomplissent régulièrement, progressivement, de concert entre les gouvernements et les peuples, par leur action commune et mesurée, et non par l'explosion d'une force unique et déréglée.

Informations bibliographiques