Tableau historique de l'état et des progrès de la littérature française, depuis 1789

Couverture
E. Ducrocq, 1862 - 405 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 225 - Quelquefois en attachant mes yeux sur toi, j'allais jusqu'à former des désirs aussi insensés que coupables: tantôt j'aurais voulu être avec toi la seule créature vivante sur la terre ; tantôt, sentant une divinité qui m'arrêtait dans mes horribles transports, j'aurais désiré que cette divinité se fût anéantie, pourvu que serrée dans tes bras, j'eusse roulé d'abîme en abîme avec les débris de Dieu et du monde!
Page v - La tyrannie altière et de meurtres avide , D'un masque révéré couvrant son front livide , Usurpant sans pudeur le nom de liberté , Roule au sein de Corinthe un char ensanglanté...
Page 171 - Séjan redouté d'un maître qu'il craint ; les affranchis tout-puissants par leur bassesse ; Pallas gouvernant l'imbécile Claude, Narcisse l'exécrable Néron ; les avides ministres de Galba se hâtant, sous un vieillard, de saisir une proie qui va bientôt leur échapper; les Romains combattant jusque dans Rome, afin qu'entre Othon et Vitellius la victoire nomme le plus coupable, en se déclarant pour lui ; soit qu'il représente Germanicus vengeant la perte des légions d'Auguste , ou puni par...
Page 172 - Agrippine , victimes d'un tyran trois fois parricide, Sénèque se faisant ouvrir les veines, conjointement avec son épouse, les débats héroïques de Servilie et de son père Soranus, Thraséas , aux prises avec la mort , offrant une libation de son sang à Jupiter libérateur, et prescrivant la vie comme un devoir à la mère de ses...
Page 391 - A l'auteur de la meilleure tragédie représentée sur nos grands théâtres ; 9° A l'auteur de la meilleure comédie en cinq actes représentée sur nos grands théâtres; 10° A l'auteur de l'ouvrage de littérature qui réunira, au plus haut degré, la nouveauté des idées, le talent de la composition et l'élégance du style...
Page 83 - ... chez toutes les nations, et divisé en six parties. La première, qui a pour titre Analyse de l'Homme, est plutôt de l'idéologie que de la morale proprement dite. L'auteur y explique la nature des sens, celle des sensations les plus habituelles, et l'origine des passions con1 M.
Page 34 - Saint -Pierre, a réuni, comme en ses autres ouvrages, l'art de peindre par l'expression, l'art de plaire à l'oreille par la musique du langage, et l'art suprême d'orner la philosophie par la grâce.
Page 246 - Forêt, que nous croyons digne de la seconde place; et Julia, qui nous paraît le plus faible de tous, quoi qu'en ait dit son traducteur anonyme. On trouve en ces divers ouvrages des caractères fortement prononcés, des situations terribles, que l'auteur amène et accumule, au hasard de s'en tirer péniblement; de belles descriptions de l'Italie et du midi de la France, d'énergiques tableaux...
Page 52 - Est-ce un éloge ? il n'est pas mérité. Condillac est précis, clair et profond : Rivarol est verbeux, obscur et superficiel. Du reste, il écrit avec agrément. Si l'on trouve souvent de la recherche dans son style, on y trouve aussi le mouvement, la couleur et le ton d'une conversation animée. Mais quand il développe, avec une longueur pénible, la série des sensations, des idées et du langage, on sent un homme de beaucoup d'esprit, qui, par malheur, veut enseigner ce qu'il aurait besoin...

Informations bibliographiques