Les nuits de Paris, ou, Le spectateur nocturne, Parties 13 à 14

Couverture
Et se trouve à Paris, 1789 - 3359 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Les nuits de Paris

Avis d'utilisateur  - sweetie - Babelio

Les nuits de Paris par Rétif de la Bretonne Le spectateur nocturne, c'est ainsi que se définit Nicolas Restif de la Bretonne, lui qui parcourt les rues de Paris la nuit et qui a tiré de ses ... Consulter l'avis complet

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 3058 - ... dont toutes les mains sont garnies; et ces hideux chameaux qui portent l'eau dans des sacs de cuir; et ces ânes sellés et bridés, qui transportent légèrement leur cavalier en pantoufles; et ce marché mal fourni de dattes et de petits pains ronds et plats; et cette foule immonde de chiens errans dans les rues ; et ces espèces de fantômes ambulans qui , sous une draperie d'une seule pièce, ne montrent d'humain que deux yeux de femme. Dans ce tumulte , tout entier à ses sens, son esprit...
Page 3357 - C'est le 22 octobre qu'on achève cet ouvrage à la casse. Puissent les espérances brillantes que conçoit la Nation être bientôt suivies de cette heureuse réalité, que hâtent les vœux de tous les bons citoyens ! « Fini d'imprimer le 9 novembre 1788.
Page 3095 - On dit de lui qu'il surpassa les hommes en quatre choses, en valeur, en libéralité, à la lutte, et en vigueur dans le mariage. Il disait souvent que Dieu avait créé deux choses pour le bonheur des humains : les femmes et les parfums.
Page 3182 - ... chés leurs Parens, ils font un bruit à vous rendre sourds [...]. Il ya quinze à vingt ans, que cette éducation prétendue à la J.-J. (car Y Emile n'en a été que l'occasion, et non la règle,) a commencé à Paris; Et nous voyons déjà les effets! ... [...] [désordres dans la ville] Ce sont les Enfans de 15 à 20 ans, élevés à la J.-J. qui font tout le mal. [...] Souvent J.-J. dit le contraire de ce que vous croyez faire d'après lui! Un seul mot sentimenteux, qui lui est échappé,...
Page 3059 - ... quand on vient de la mer, que, devenu plus calme, il considère avec réflexion ces rues étroites et sans pavé, ces maisons basses et dont les jours rares sont masqués de treillages , ce peuple maigre et noirâtre, qui marche nu-pieds, et n'a pour tout vêtement qu'une chemise bleue, ceinte d'un cuir ou d'un mouchoir rouge. Déjà l'air général de misère qu'il voit sur les hommes , et le mystère qui enveloppe les maisons, lui font soupçonner la rapacité de la tyrannie , et la défiance...
Page 3058 - ... et ces pipes de six pieds; et ces longs chapelets dont toutes les mains sont garnies; et ces hideux chameaux qui portent l'eau dans des sacs de cuir; et ces ânes sellés et bridés, qui transportent légèrement leur cavalier en pantoufles; et ce marché mal fourni de dattes et de petits pains ronds et plats; et cette fo'ule immonde de chiens errants dans les rues ; et ces espèces de fantômes ambulants qui, sous une draperie d'une seule pièce, ne montrent d'humain que deux yeux de femme.
Page 3039 - Voyage au Cap de Bonne-Esperance, et autour du monde avec le Capitaine Cook, et principalement dans le pays des Hottentots et des Caffres. Paris, Buisson, 1781. 41 A Thiery de Menonville, Nicolas Joseph. Traite de la culture du nopal, et de l' èducation de la cache nil I c dans les colonies francaises de l'Amérique.
Page 3097 - Elle n'eft plus pratiquée que dans une très-petite partie de la Perfe & de l'Inde , & encore eft-on obligé '( ficme , répandue dans toutes les parties de la...
Page 2902 - Jeunefle, aved'efperance du repos , dans un âge avancé , que d'établir , comme fondement de la Société , un usage qui en fa^it un état de guerre, divise tous les Citoyens les uns contre les autres, en mettant continuellement l'in* Voyez les Lettres Jur la Grcce , par Savai7 ; et furtout V Anthrof agrafe.
Page 2996 - Soufcripteurs verront avec plaifir, qu'après avoir fuivi, même afliduement, les cours des deux années précédentes, ils trouveront encore dans ceux de cette année les avantages & le charme de la nouveauté!

Informations bibliographiques