Essai sur la féodalité: Introduction au droit féodal du pays de Vaud

Couverture
Georges Bridel, 1858 - 602 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 230 - Nous, considérant que notre royaume est dit et nommé le royaume des Francs et voulant que la chose en vérité soit accordant au nom et que la condition des gens soit amendée par nous et la venue de notre nouveau gouvernement; par délibération de notre grand...
Page 59 - Ils disent que toutes les fois qu'ils refusent de «donner leur héritage à l'évêque, à l'abbé, au comte, au « juge ou au centenier, ceux-ci cherchent aussitôt une oc«casion de perdre le pauvre. Ils le font aller à l'armée, 'jusqu'à ce que, ruiné complétement, il soit amené, de ~" «gré ou de force, à vendre ou à livrer son alleu.
Page 209 - Ce l'frtimonial était grave et austère: la veille du jour de réception, le jenn« écuyer prenait un bain en signe de purification; puis on le revêtait d'une tunique blanche, d'une robe vermeille et d'une saie ou cotte noire, couleurs symboliques qui indiquaient l'engagement de mener une vie chaste, de verser son sang pour la foi. et d'avoir toujours présente la pensée de la mort. Le récipiendaire jeûnait jusqu'au soir, et passait la nuit en prières dans une église ou dans la chapelle du...
Page 63 - Si quelqu'un a donné des armes, ou toute autre chose, à un homme qu'il a reçu dans son patronage, que ces dons demeurent à celui qui les a reçus. Si ce dernier choisit un autre patron, qu'il soit libre de se recommander à qui il voudra ; on ne peut le défendre à un homme libre, car il s'appartient à lui-même ; mais qu'il rende alors, au patron dont il se sépare, tout ce qu'il en a reçu.
Page 448 - Episcopi vero vel potentes qui in aliis possident regionibus judices vel missos discussores de aliis provinciis non instituant nisi de loco qui justitiam percipiant et aliis reddant.
Page 456 - ... hors celles qu'ils retinrent au domaine du prince, ils distribuèrent toutes les autres par climats et territoires aux principaux chefs et capitaines de leur nation : donnant à tel toute une province à titre de duché ; à tel autre un pays de frontière à titre de marquisat ; à un autre une ville avec son territoire adjacent, à titre de comté ; bref, à...
Page 553 - Tout est à lui, forêt chenue, oiseau dans l'air, poisson dans l'eau, bête au buisson, l'onde qui coule, la cloche dont le son au loin roule 1 ... » Si le seigneur a droit, l'oiseau, la bête ont droit, puisqu'ils sont du seigneur.
Page 513 - Or, comme entre tous les animaux les grands mangent les petits; aussi non-seulement entre les hommes, mais encore entre ceux de justice, cette...
Page 553 - Le seigneur enferme ses manants comme sous voûtes et gonds : du ciel et de la terre tout est à lui, forêts chenues, oiseau dans l'air, poisson dans l'eau, bête au buisson, l'onde qui roule, la cloche dont le son au loin roule.
Page 351 - ... stages, from tenure at will or for a limited period, through tenure for one life, to tenure which was perpetual and heritable with few or no...

Informations bibliographiques