Du récit au récit médiatique

Couverture
De Boeck Supérieur, 31 oct. 2017 - 272 pages
1 Commentaire
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

Cet ouvrage propose une réflexion sur le rôle du récit dans toute société, et jette aussi un regard critique sur les différentes méthodologies d'analyse de ces récits, ainsi que sur leur place dans un système médiatique omniprésent.

Pour lire correctement un récit, pour en produire, il est utile de connaître et de maîtriser ses règles d'organisation, depuis ses tructures de base jusqu'aux différents éléments qui le constituent - personnages, temporalité, style et rhétorique. Mais un récit ne prend toute sa dimension que lors de sa découverte par le récepteur. Entrent alors en jeu des effets d'ordre sémiotique, esthétique, psychologique ou sociologique. Apprendre à maîtriser les différents codes qui sous-tendent la production et la réception de tout récit, voilà l'objectif de ce volume, qui se veut donc au fondement de toute pratique de lecture, de vision, mais aussi de production.

Ces considérations théoriques n'ont de sens que si elles s'inscrivent dans le cadre plus général d'une réflexion sur les rapports entre le récit et la société. Que nous dit un récit de presse de la société dont il est le reflet ? En quoi le récit médiatique, source d'information privilégiée, façonne-t-il aujourd'hui notre vision du monde ?

C'est à une découverte critique des principaux outils narratologiques qu'invite cet ouvrage, en l'appliquant principalement aux médias de masse : presse écrite, télévision et Internet.

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Couverture
Lanalyse de la production du récit
Lanalyse de la réception du récit
Les composants essentiels du récit
les enjeux
Glossaire
Bibliographie
Index des auteurs

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2017)

Docteur en philosophie et lettres de l'Université catholique de Louvain (Belgique), il y est professeur à l'École de journalisme et membre de l'Observatoire de recherche sur les médias et le journalisme (ORM). Il a publié, avec A. Dubied, Le fait divers (PUF, coll. « Que sais-je ? ») et, avec Th. Koutroubas, Communication politique et lobbying (De Boeck, coll. « Info& Com »), en 2011. Ses recherches portent sur l'analyse des médias et les productions culturelles de masse. Il étudie également les évolutions du discours politiques dans les médias écrits et audiovisuels,

Professeur de communication à Paris 2 Panthéon_Assas (Institut français de presse)

Elle est est docteure en information et communication de l'Université catholique de Louvain. Elle y est chargée de cours invitée à l'École de communication et chercheuse associée à l'Institut Langage et Communication. Elle a publié La peopolisation politique. Analyse en Belgique, France et Grande-Bretagne (De Boeck, 2015). Ses travaux portent sur l'évolution de la communication politique, des formats médiatiques de mise en scène du politique ainsi que sur la réception de ces formats. Elle est également Conseillère au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (belge).

Informations bibliographiques