Images de page
PDF
ePub

fion desdits Ouvrages sera faite dans notre Royaume, & non ailleurs; en bon papier & beaux caracteres, conformément à la feuille imprimée attachée pour

modele sous le contre-scel des Présentes , que l'Impécrant se conformera en tout aux Reglemens de la Librairie , & Dotamment à celui du 10 Avril 1725. qu'avant de les exposer en vente , les manuscrits & imprimés qui auront servi de copie à l'impression desdits Ouvrages , seront remis dans le même état où l'approbacion y aura été donnée , és mains de notre cher & féal Chevalier Chancelier de France le Sieur De LaMOIGNON ; & qu'il en sera ensuite rem.s deux Exemplaires de chacun dans notre Bibliotheque publique , un dans celle de notre Château du Louvre, & un dans celle dudit Sieur de LAMOIGNON, & un dans celle de notre très cher & féal Chevalier Vice-Chancelier & Garde des Sceaux de France , le Sieur De MAUPEOU ; le tour à peine de nullité des Présentes : Du contenu delquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir l'Exposant , ou ses ayans cause , pleinement & paisiblement, sans souffrir qu'il leur foit fait aucun crouble ou empêchement i Voulons que la copie des Présentes qui sera imprimée tout au long au commencement ou à la fin dudit Ouvrage, soit tenue pour duement signifiée , & qu'aux copies collationnées par l'un de nos amés & féaux Conseillers & Sécretaires, foi soit ajoutée comme à l'origioal : Commandons au premier notre Huissier ou Sergent sur ce requis de faire pour l'éxécution d'icelles, tous actes requis & nécessaires, sans demander autre permission, nonobftant clameur de Haro, Charte Normande & Lettres à ce contraires : Car cel est notre plaisir. Donne à Paris le trentieme jour du mois de Novembre , l'an de grace mil ept cent Coixante trois ; & de notre Regne le quarante-neuvieme. Par le Roi en son Conseil.

Signé, LE BEGU E. Registré sur le Registre XVI de la Chambre Royale & Syndicale des Libraires & Imprimeurs de Paris, No. 27. Fol. 13, conformément au Réglement de 1723. A Paris ce 7 Décembre 1703.

Signé, LEBRETON, Cyndic.

LES

TAL EN S A LA MODE, COMÉDIE

д

EN TROIS ACTES,
ET EN VER S.

horis
Par M. DE BOISSY,

De l'Académie Françoise. Représentée pour la premiere fois par les Comédiens Italiens Ordinaires du Roi, le 17 Septembre 1739.

Augmentée de la Musique.

Tome VIII.

H

.

ER ONTE, partisan de la vieille Musique.
ISABELLE,
LUCINDE, Filles de Geronte.

MELANIE,
LÉANDRE, qui aime , & réunit tous les

talens.
L'ÉPINE, Valet de Léandre.

[ocr errors]

LISETTE.

La Scene est dans la Maison de Geronte.

LES TALENS
A LA MODE,
COM É DIE.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small]

ISABELLE, LUCINDE.

LUCINDE.
J
'ATTENDS de vous,ma sœur,un grand service.

Vous poffedez le don charmant
De faire des vers aisément,
J'ai recours à votre art propice.

ISABEL LE.
C'est-à-dire qu'en ce moment,

Livrée à la fureur du chant,

Vous me demandez des paroles Pour les mettre en musique.

LUCINDE.

Oui , fervez mon talent.

ISABELLE.
Les voulez-vous sérieuses ou folles ?
Expliquez-moi votre goût nettement.

LUCINDE.
Je ne les veux ni triftes ni bouffonnes.

ISABELLE.
Tendres ?

LUCIND E.

Non, non, galantes sans fadeur;
Et qui plus est, je les veux bonnes.

ISABELLE.
Mais je n'en fais jamais d'autres, ma sour;
Personne ne me le conteste.

LUCINDE.
Votre discours est tout-à-fait modeste.

ISABELLE.
Songez vous-même à faire de bons airs.

LUCINDE.
Ils ne gâteront pas vos vers.

ISABELLE.
En bonne opinion l'on voit que chaque art brille.
Est-ce un air simplement que vous me demandez:

« PrécédentContinuer »