Théorie mathématique des effets du jeu de billard

Couverture
Carilian-Goeury, 1835 - 174 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 141 - Pour cela il suffira de jouer contre la bande bien perpendiculairement, en donnant le coup de côté et à la hauteur du centre, et en placant la bille assez près de la bande pour qu'elle y arrive à l'état de glissement.
Page 159 - En vertu de ce théorème, la bille finirait par reculer, c est-à-dire par revenir en sens contraire de la direction primitive de la vitesse de départ si la ligne du choc perçait le tapis en deçà du point d'appui. Dans ce dernier cas, ainsi que nous le ferons voir plus loin, il...
Page 19 - ... la bille conservera le plus loin possible * la faculté de reculer après en avoir choqué une autre en un point qui ne soit pas trop éloigné du point d 'arrière , si l'on frappe la bille à environ le quart du rayon en-dessous du centre. Pour les valeurs adoptées pour_/, 0, M et M...

Informations bibliographiques