L'Année littéraire, ou, Suite des lettres sur quelques écrits de ce temps, Volumes 1 à 2

Couverture
1785
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 193 - verga ; Né cura o voglia ambiziosa o avara Mai nel tranquillo del mio 'petto alberga Spengo la fete mia nell acqua chiara , Che non tem'io che di venen' s'afperga: E quefta greggia e l'orticel difpenfa
Page 74 - la matière de la chaleur. Tous les Savans, à l'exception des Académiciens réfidens, feront admis au Concours. Ils ne fe feront connoître ni directement, ni indirectement ; ils infcriront feulement leurs noms dans un billet cacheté, & ils
Page 43 - flatter ton Palais, infultent aux hivers ; Ce melon avancé par l'apprêt d'une couche, D'un jus. plus favoureux, parfume-t-il la bouche ! Heureufe pauvreté, je n'ai pas les moyens D'altérer la nature & de gâter fes biens.
Page 188 - qu'on vienne prendre leurs ordres, ni qu'ils en donnent jamais, pas même aux derniers de leurs valets ; qu'ils fâchent demander en priant , bien convaincus qu'ils n'obtiendroient rien par l'impératif; qu'on fe moque d'eux , s'il leur arrive de dire , je veux ceci, je ne veux pas cela,
Page 5 - IN MEMORY 0F FRANKLIN TEMPLE INGRAHAM CIASS OF 1914 SECOND LIEUTENANT COAST ARTILLERY CORPS UNITED STATES ARMY WELLESLEY, MASSACHUSETTS MAY23.1891 APRIL 11.1918
Page 333 - Un Prêtre, environné d'une foule cruelle» Portera fur ma fille une main criminelle! Déchirera fon fein ! & d'un œil curieux Dans fon
Page 186 - poule qui le couve ; mais aujourd'hui nous aimons les fruits précoces ; nous voulons abfolument en avoir , &, en forçant la nature, nous en avons ; mais que deviennent les arbres fur lefquels nous les avons cueillis ? Petits Docteurs à
Page 42 - nouvelle, Loin de nos murs fameux , dans nos champs te rappelle, , Si d'un riche parterre orné de cent couleurs , Mille vafes brillans ne contiennent
Page 333 - jettée en vain , Et foible le tenoit renverfé fur fon fein. Je le pris tout fanglant : en baignant fon vifage, Mes pleurs du fentiment lui rendirent l'ufage
Page 309 - cache que nous devons un jour « rencontrer dans la vie fans pouvoir " les éviter ! L'inconftance des amis,

Informations bibliographiques