Das höfische Leben zur Zeit der Minnesinger: Mit 176 holzschnitten

Couverture
S. Hirzel, 1889
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 159 - Sai tu qual donna è donna da gradire? Quella che fila pensando del fuso, quella che fila eguale e senza groppi, quella che fila e non le cade il fuso, quella che avvolge il filato egualmente, quella che sa se il fuso è mezzo o pieno.
Page 290 - Habt ihr niht geschouwet sine gewunden locke lange, die da hangent verre vür daz kinne hin ze tal? in der hüben ligent si des nahtes mit getwange und sint in der mäze sam die krämesiden vaL von den snüeren ist ez reit innerthalp der hüben, vollecliche bände breit, so ez beginnet strüben.
Page 121 - Que tout li grant seignor, li conte et li marchis Avoient entour aus gent françoise tous dis Pour aprendre françois lor filles et lor fis.
Page 198 - Si que de ceus ne puisse ovrer Por grosses treces recovrer, Face tant que l'en li aporte Cheveus de quelque famé morte, Ou de soie blonde borriaus , Et boute tout en ses forriaus. Sus ses oreilles port tex cornes , Que cers, ne bues, ne unicornes, S'il se dévoient effronter, Ne puist ses cornes sormonter.
Page 184 - Iseuz la blonde n'ot tant les crins sors et luisanz 420 que à cesti ne fu neanz. plus ot, que n'est la flor de lis, cler et blanc le front et le uis. de la blanchor estoit merueille. d'une color fresche et uermeille, 425 que nature li ot donee, estoit sa face enluminee.
Page 263 - Chemise ridée li tret Fors de son cofre et braies blanches Et fil et aguille a ses manches, Si li vest et ses braz li cost.
Page 470 - Nos, syglatons et dras porpres et pailes Et escarlates et vert et brun proisable, Tranchanz espiez et hauberz et verz heaumes, Escuz pesanz et espees qui taillent. » Dïent païen: « Ici a grant menaie. Or alez donques au mestre guionnage.
Page vii - Vorstellung von den denkmälern der profankunst des roittelalters zu machen , allein wenn dies auch eine jedenfals mühevolle arbeit erfordert, deshalb darf es doch nicht unversucht bleiben. Nehmen wir das wenige, was uns noch erhalten geblieben ist; suchen wir auf, was an abbildungen noch übrig, und sammeln wir, was uns von den gleichzeitigen autoren...
Page 20 - N'éussent de tot le monde garde. Moult fut estroite li antreie, Qu'ansi fut faite et compasseie, Par devant la haute montaigne ; I covient c'uns solx hom i veigne, Jai dui n'i vauroient ansamble. D'autre part devers l'aigue samble, Por ceu k'il siet en si haut mont, Qu'il doie chéoir en .i.
Page 356 - Sel rosti tant que il fu cuiz. Mes del mangier ne fu deduiz, Qu'il n'i ot pein, ne vin, ne sel, Ne nape, ne coutel, ne él.

Informations bibliographiques